Tomislav Lavoie

Lavoie

Basse
Formation : après des études de violon au Conservatoire de musique de Montréal, Tomislav Lavoie se produit dans diverses formations, dont l’Orchestre symphonique de Québec. Amené à remplacer au pied levé un chanteur dans le rôle de Masetto (Don Giovanni, Mozart), il décide de d’étudier le chant à l’Université de Montréal avec Mark Pedrotti. Il est rapidement nommé jeune ambassadeur lyrique et participe à différents stages et festivals en République Tchèque. Il poursuit sa formation auprès de Marie Daveluy et reçoit le soutien de la Fondation Cédric Ferguson et des Jeunesses musicales du Canada.
Répertoire : Le Barbier de Séville (Rossini), Les Contes d’Hoffmann (Offenbach), Samson et Dalila (Saint-Saëns) avec l’Orchestre du Capitole à Toulouse et Paris, Così fan tutte (Mozart) à Banff, Le Barbier de Séville au Festival de St Eustache.
Récemment : La Traviata (Verdi) sous la direction de Yannick Nézet-Seguin, Les Féluettes (March), création de l’Opéra de Montréal, Don Giovanni à Tours et Reykjavik, Castor et Pollux (Rameau) en concert avec l’Ensemble Pygmalion. Il fait ses débuts à l’Opéra de Paris dans Alceste (Gluck), à l’Opéra-Comique dans La Muette de Portici (Auber) et à Amsterdam dans Faust (Gounod). Il chante Le Pré aux Clercs (Hérold) au Festival de Wexford, L’Enfant et les sortilèges (Ravel) à Cologne, La Flûte enchantée (Mozart) à Nice et Paris, Léonore, ou l’amour conjugal (Gaveaux) à New York et Washington, Le Sacre de Napoléon (Méhul) avec Les Siècles à Versailles et Amsterdam, Alceste à Lyon, Les Huguenots (Meyerbeer) et Les Troyens (Berlioz) à Paris, La Reine de Chypre (Halévy) au Théâtre des Champs-Elysées, Rinaldo au Festival Haendel de Halle, L’Heure espagnole (Ravel) avec Les Siècles à Aix-en-Provence, le Requiem allemand (Brahms) avec l’Orchestre symphonique de Montréal.
À venir : La Traviata à Paris, La Flûte enchantée à Versailles, Les Huguenots à Genève, L’Amour des trois oranges (Prokofiev) à l’Opéra de Nancy, Carmen (Bizet) à l’Opéra Comique et à Pékin, etc.