Stéphane Degout

Baryton

Formé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, Stéphane Degout s’est perfectionné au sein de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Lyon. Il a fait ses débuts dans le rôle de Papageno (La Flûte enchantée, Mozart) au Festival d’Aix-en-Provence, et se produit depuis sur les plus grandes scènes lyriques : Opéra de Paris, Théâtre des Champs- Elysées, Opéra-Comique, Staatsoper de Berlin, Theater an der Wien (Vienne), Covent Garden (Londres), Lyric Opera de Chicago, Bayerische Staatsoper de Munich, Metropolitan Opera de New York, Monnaie de Bruxelles, Scala de Milan, festivals de Salzbourg, Glyndebourne, Edimbourg, Aix-en-Provence, etc.

Son répertoire comprend les rôles d’Oreste (Iphigénie en Tauride, Gluck), Wolfram (Tannhäuser, Wagner), Raimbaud (Le Comte Ory, Rossini), Thésée (Hippolyte et Aricie, Rameau), Dandini (La Cenerentola, Rossini), Mercutio (Roméo et Juliette, Gounod), Guglielmo (Cosi fan tutte, Mozart), Chorèbe (Les Troyens, Berlioz), le Comte Almaviva (Les Noces de Figaro, Mozart), Ulysse (Le Retour d’Ulysse dans sa patrie, Monteverdi) et Pelléas (Pelléas et Mélisande, Debussy), ou encore les rôles-titres de l’Orfeo (Monteverdi), Hamlet (Ambroise Thomas) et Don Chisciotte (Conti).

Très attaché à la mélodie française et au lied allemand, qu’il a étudiés sous la direction de Ruben Lifschitz, Stéphane Degout, reconnu pour la finesse et la sensibilité de ses interprétations, donne de nombreux récitals (Amsterdam, Paris, Londres, Berlin, Bruxelles, New York).
En concert, il chante avec l’Orchestre symphonique de Chicago sous la direction de Riccardo Muti, le Philharmonique de Los Angeles sous la direction d’Esa Pekka Salonen, il interprète les Kindertotenlieder de Mahler à la Monnaie de Bruxelles, le Requiem de Fauré avec Alain Altinoglu et se produit sous la direction de René Jacobs, Marc Minkowski, John Nelson, Raphaël Pichon, Charles Dutoit, etc. Son engagement artistique le conduit à participer à de nombreuses créations contemporaines : La Dispute de Benoît Mernier, Au Monde de Philippe Boesmans à la Monnaie, Pinocchio de Boesmans au Festival d’Aix-en-Provence,…

Il apparaît dans de nombreuses captations vidéos, parmi lesquelles Werther (Massenet), Così fan tutte (Mozart), Pelléas et Mélisande (Debussy), Le Comte Ory (Rossini), Hippolyte et Aricie et Les Boréades (Rameau), et a enregistré un disque de mélodies françaises pour Naïve ainsi que le Requiem allemand de Brahms, le Requiem de Fauré et La Bohème de Puccini pour Deutsche Grammophon.
Cette saison, il interprète les Kindertotenlieder au Théâtre des Champs-Elysées avec l’Orchestre national de France, se produit en tournée européenne avec Simon Lepper. Il incarnera Posa dans Don Carlos (Verdi) à l’Opéra de Lyon et créera à Covent Garden le rôle de King, écrit à son intention par George Benjamin et Martin Crimp, dans Lessons in Love and Violence, rôle qu’il reprendra ensuite à Amsterdam et à l’Opéra de Lyon la saison prochaine. Sa discographie comprend comme dernier album, Histoires naturelles (B Records) avec Cédric Tiberghien, Alexis Descharmes, Matteo Cesari.

Stéphane Degout est Artiste Lyrique de l’année 2012 et chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.