Sir Willard White

White

Baryton-basse

Sir Willard White est né en Jamaïque et a étudié la musique à la Jamaican School of Music avant de se perfectionner à la Juilliard School of Music de New York. Il a fait ses débuts professionnels en tant que baryton-basse au New York City Opera. Depuis, il a bâti une carrière imposante : depuis plus de quarante ans, il interprète un répertoire varié dans les plus prestigieuses maisons d’opéra internationales. Qui plus est, il est un chanteur de concert et de récital très sollicité, collaborant avec des ensembles et des chefs d’orchestre éminents. À la Monnaie, Sir Willard White a chanté à plusieurs reprises le rôle d’Ivan Khovanski (La Khovanchtchina, Moussorgski), ainsi que Vodník (Rusalka, Dvořák) et dernièrement le Commandeur dans Don Giovanni (Mozart). Dernièrement, il a interprété le rôle de Gorjančikov au Staatsoper de Berlin et, la saison passée, à l’Opéra de Paris et au Royal Opera House Covent Garden. Ses nombreux engagements récents dénotent d’une curiosité musicale intarissable. Ainsi, l’été passé, il a ajouté à son répertoire le rôle de Cadmus (Die Bassariden, Henze) qu’il a chanté au Festival de Salzbourg, après y avoir fait ses débuts dans le rôle de Publio (La Clémence de Titus, Mozart) l’année précédente. D’autres points forts récents sont ses interprétations du Blaireau et du Curé dans La Petite Renarde rusée (Janáček) avec le Berliner Philharmoniker sous la direction de Sir Simon Rattle ; de Schigolch dans Lulu et Docteur dans Wozzeck (Berg), respectivement à l’English National Opera et à l'Opéra national d'Amsterdam ; de Arkel (Pelléas et Mélisande, Debussy) au Metropolitan Opera New York et de Oreste/Giove (Giasone, Cavalli) au Grand Théâtre de Genève. Après cette série de représentations, il interprétera Thibaut d’Arc dans La Pucelle d’Orléans (Tchaïkovski) au Theater an der Wien et Créon dans Médée (Cherubini) au Grand Théâtre de Genève. En 1995, Sir Willard White a reçu le titre de Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique et en 2000, il s’est vu décerner l’Ordre du Mérite jamaïcain. En 2004, la reine d’Angleterre Elizabeth II l’a fait chevalier.