Philippe Sly

Philippe Sly

Formation et prix : d’origine canadienne, Philippe Sly est diplômé de l’Université McGill de Montréal. Il se perfectionne au sein de l’Ensemble Studio de la Compagnie canadienne d’opéra, du Merola Program de l’Opéra de San Francisco et du programme pour jeunes artistes du Banff Centre for the Arts. Il est lauréat du 1er prix du Concours musical international de Montréal, du Concours des auditions nationales du Metropolitan Opera en 2011, du prix Jeune Soliste des Radios francophones publiques, de la bourse d’opéra Brian Law à Ottawa en 2010 et de la bourse de la Fondation Jacqueline Desmarais.
Répertoire et scènes : il fait ses débuts à l’Opéra de Toronto dans Les Contes d’Hoffmann (Offenbach), Gianni Schicchi (Puccini) et Iphigénie en Tauride (Gluck), puis au Festival de Salzbourg dans Das Labyrinth (Winter). Il interprète ensuite Guglielmo (Così fan tutte, Mozart), rôle qu’il reprend avec le Philharmonique de Los Angeles et Gustavo Dudamel, Bartolo (Le Barbier de Séville, Rossini), Ormonte (Partenope, Haendel) et Figaro (Les Noces de Figaro) à l’Opéra de San Francisco.
Récemment : Au Monde (Boesmans) à l’Opéra Comique, Pelléas et Mélisande (Debussy) avec l’Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano, La Passion selon Saint Matthieu (Bach) mise en scène par Romeo Castellucci à l’Opéra de Hambourg, Béatrice et Bénédict (Berlioz) au Festival de Glyndebourne, Les Troyens (Berlioz) avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, rôle-titre de Don Giovanni au Festival d’Aix-en-Provence, Così fan tutte (Mozart) à l’Opéra de Paris, etc.
À venir : Leporello et Guglielmo à l’Opéra national de Paris, Figaro (Les Noces de Figaro) à Dallas, Messe Nelson de Haydn avec l’Orchestra of St.Luke’s, Symphonie n°3 de Nielsen et airs de Rachmaninov, Grieg et Sibelius avec l’Orchestre symphonique de Montréal, Le Messie de Haendel avec la Boston Handel and Haydn Society.