Philippe Pierlot

Formation : originaire de Liège, Philippe Pierlot étudie la guitare et le luth en autodidacte avant de se tourner vers la viole de gambe, qu’il étudie auprès de Wieland Kuijken. 
Activités et répertoire : il se consacre à la musique de chambre, l’oratorio et l’opéra, partageant ses activités entre viole de gambe et direction musicale. En plus du répertoire baroque, il interprète de nombreuses oeuvres contemporaines, dont plusieurs lui sont dédiées. Il est aussi l’un des rares interprètes à jouer du baryton, instrument pour lequel Haydn a composé plus de 150 chefs-d’oeuvre. Il a adapté et restauré la Passion selon Saint Marc (Bach), Sémélé (Marin Marais) ainsi que Le Retour d’Ulysse (Monteverdi) – ce dernier opéra, mis en scène par William Kentridge, a été donné au Théâtre de la Monnaie, au Lincoln Center de New York, au Hebbel Theater de Berlin, au Festival de Melbourne, à la Fenice de Venise, etc. 
Enregistrements : ses enregistrements les plus récents sont consacrés aux Vêpres de Monteverdi, aux Pièces à trois violes de Marin Marais et aux oeuvres de Monsieur de Sainte-Colombe. 
Enseignement : il attache une importance particulière à la transmission, enseignant notamment au sein de divers conservatoires. Il a fondé depuis une quinzaine d’années le label Flora, qui invite différents artistes à produire leurs projets personnels. Installé dans la ville de Spa, en Belgique, il y organise depuis l’Automne 2015 un séminaire international autour de la viole de gambe, un festival (Le Printemps Baroque de Spa) et propose un cycle de concerts estivaux permettant à de jeunes artistes de proposer leur vision de la musique ancienne.