Nicola Beller Carbone

Soprano

 Beller Carbone

Formation : d’origine allemande, Nicola Beller Carbone a fait ses études en Espagne, à l’École supérieure de chant de Madrid, et s’est
perfectionnée avec Astrid Varnay avant de faire ses débuts à l’Opéra Studio de l’Opéra d’État de Munich. Elle rejoint ensuite la troupe de l’Opéra où elle chante ses premiers rôles.
Répertoire : en 2002, elle endosse le rôle-titre de Salomé (R. Strauss) à Osnabrück, Essen et Weimar. Entre 2005 et 2009, elle interprète Tosca (Puccini) à Brunswick, Athènes, Nantes et Nice, Marie dans Wozzeck (Berg) à Essen et Graz, Freia dans L’Or du Rhin (Wagner), Katerina Ismaïlova dans Lady Macbeth de Mzensk (Chostakovitch) à St Gallen, Weimar et Toronto, Sieglinde dans La Walkyrie (Wagner) à Weimar, Salomé (R. Strauss) à Turin et à Manchester et Rosalinde dans La Chauve-Souris (J. Strauss) à Lyon. Entre 2009 et 2014, elle chante Salomé à Genève, Düsseldorf, Monte Carlo, Ténériffe, Las Palmas, Montréal, Bruxelles, Stockholm et Zurich, Marietta dans La Ville morte (Korngold) à Palerme et Francfort, Gutrune dans Le Crépuscule des Dieux (Wagner) à Venise, Tosca à Montréal, Pékin ainsi qu’au festival de Ténériffe, La Voix Humaine (Poulenc) à Cologne, Rosalinde à Vienne, Freia (L’Or du Rhin) à Venise et Monte Carlo, Marie (Wozzeck) à Santa Fe, Musetta dans La Bohème (Puccini) au Festival d’Orange, Carlotta dans Les Stigmatisés (Schreker) à Cologne, l’Infante dans Le Nain (Zemlinsky) à l’Opéra de
Paris, Diemut dans Feuersnot (R. Strauss) à Palerme, la Comtesse de la Roche dans Les Soldats (Zimmermann) à Munich, etc.
Récemment : Salomé à Bonn, Nice et Palma de Majorque, Isolde dans Tristan et Isolde (Wagner) en concert au Festival international de mai de Wiesbaden, la Grande Duchesse de Gerolstein (Offenbach, opéra éponyme) à Madrid, Katerina (Lady Macbeth de Mtsensk) à Monte Carlo, la Teinturière dans La Femme sans ombre (R. Strauss) à Wiesbaden, Chrysothemis dans Elektra (R. Strauss) à Montréal, etc.