Natascha Petrinsky Petrinsky

Petrinsky

Mezzo-soprano
Natascha Petrinsky est née à Vienne. Avocate de formation, elle a étudié le chant à l’Université de Tel-Aviv. Elle a notamment interprété Medée (Giasone, Cavalli) au Festival de Spolète ; les rôles verdiens d’Azucena (Le Trouvère) et Amneris (Aïda) à l’Opéra de Leipzig ; les rôles wagnériens de Wellgunde (L'Or du Rhin et Le Crépuscule des dieux) aux Bayreuther Festspiele et au Nationale Opera à Amsterdam ; Waltraute (Götterdämmerung) à la Fenice à Venise et le rôle-titre de Carmen (Bizet) à Tel-Aviv, Helsinki, Bilbao et Los Angeles. À la Scala de Milan, elle a chanté Klementia (Sancta Susanna, Hindemith), Hyppolita (Les Songe d'une nuit d'été, Britten), la Comtesse Geschwitz, et Baba the Turk (The Rake’s Progress, Stravinsky) qu’elle a aussi incarnée à l’Opéra de Lausanne, à l’Opéra de Bordeaux, à l’Opéra national de Paris. Elle a incarné le rôle-titre de Phaedra (Henze), Hannah dans La Lumière Antigone (Bartholomée), Klytämnestra dans Elektra (R. Strauss), Gräfin Geschwitz dans Lulu (Berg), Varvara dans Kat’á Kabanová (Janáček), Jocaste/La Sphinge dans OEdipe (Enesco) et Gertrude dans Hänsel et Gretel (Humperdinck) à la Monnaie. En avril 2015, elle a créé le rôle-titre de Penthesilea, le dernier opéra de Pascal Dusapin. En concert, elle a interprété des oeuvres de Mendelssohn, Beethoven, Wagner, Verdi, Berlioz, Bruckner, Elgar et Mahler qu’elle a chantées sous la direction des plus grands chefs d’orchestre. Parmi ses projets récents, on peut citer les rôles de la Comtesse Geschwitz au Teatro Comunale Bolzano, la Princesse (Suor Angelica) et Zita (Gianni Schicchi) au Teatro dell’Opera di Roma, Aase / Vogel (Peer Gynt, Werner Egk) et, cette saison, à la Monnaie, en plus de son rôle dans De la maison des morts de Leoš Janáček, elle sera également soliste lors du concert Hartmut Haenchen : Anton Bruckner.