Mukul Platel

Mukul Patel est co-directeur d’Ambientspace, un studio d’artistes autogéré qui propose des productions expérimentales et interdisciplinaires requérant souvent la participation du public. Il travaille principalement à partir de sons, de langages et de codes. L’un de ses récents projets inclut une performance audiovisuelle basée sur la préparation d’un repas et une harpe - de laquelle on peut jouer et dont les cordes sont en fil barbelé. En tant que créateur sonore, il a participé aux films de Manu Luksch et Isaac Julien, ainsi qu’aux ballets des compagnies Shobana Jeyasingh et BalletBoyz. La palette de ses collaborations musicales va de films tels que Faceless, avec Tilda Swinton, à des documentaires dans les domaines des arts, des mathématiques et de la science, et jusqu’à des livres sonores pour enfants. Parmi ses influences, il faut citer la musique du nord de l’Inde, la première vague de l’électro et le mouvement littéraire Oulipo. Patel a déjà travaillé avec Russell Maliphant sur cinq pièces, dont Twelvetwentyone en 2004 pour le Ballet de l’Opéra de Lyon et Spiral Pass en 2014 pour le Bayerische Staatsballett.