Lluc Castells

Costumes

Décors et costumes

Lluc Castells

Formation et débuts : originaire de Cardedeu (Catalogne), Lluc Castells naît dans une famille passionnée de théâtre. Après des études d’illustration à l’École Massana de Barcelone (1995), il débute comme scénographe et costumier.
Collaborations et scènes : il travaille en étroite collaboration avec les metteurs en scène Xavier Albertí, Julio Manrique, Lluis Homar et Norbert Martinez, sur les scènes barcelonaises comme le Théâtre Romea, la Salle Beckett, le Théâtre Lliure ou le Théâtre national de Catalogne.
Cinéma : il est directeur artistique du long métrage 53 Días de invierno, de Judith Colell, en 2006.
Théâtre : Cyrano de Bergerac (Rostand), Richard III (Shakespeare), Le Canard sauvage (Ibsen), Professeur Bernhardi (Schnitzler), Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit (Haddon), L’Art de la comédie (De Filippo), Terra baixa (Guimerà), No Man’s Land (Pinter), La Cerisaie  (Tchékhov), Things We Said Today et Fausses apparences (LaBute), American Buffalo (Mamet), El bordell (Cunillé), Le Silence de la mer (d’après Vercors), etc.
Opéra : il signe scénographies et costumes pour Così fan tutte (Mozart), Don Pasquale (Donizetti), Amahl et les visiteurs de la nuit (Menotti), Le Petit Ramoneur (Britten), Brundibár (Krása) et Anna Bolena (Donizetti). Il commence à collaborer avec Alex Ollé et la Fura dels Baus en 2009, et crée alors des costumes pour Le Grand Macabre (Ligeti) à la Monnaie de Bruxelles (2009), Grandeur et Décadence de la ville de Mahagonny (Weill) au Teatro Real de Madrid et au Bolchoï de Moscou (2010), Quartett (Francesconi) à la Scala de Milan (2011), Œdipe (Enesco) à La Monnaie de Bruxelles (2012), Un bal masqué (Verdi ; 2013) et Madame Butterfly (Puccini ; 2014) à l’Opéra de Sydney, Faust (Gounod) à l’Opéra national des Pays-Bas (2014),  Pelléas et Mélisande (Debussy) au Semperoper de Dresde (2015), Le Trouvère (Verdi) à Amsterdam et Paris (2015 et 2016), Norma (Bellini) à Covent Garden (2016), La Bohème (Puccini) à Turin, Jeanne d’Arc (Tchaïkovski) à Francfort (2017), etc.