Ksenia Vyaznikova

 

Vyaznikova

Formation : originaire de Moscou, Ksenia Vyaznikova s’est formée au Conservatoire Tchaïkovski auprès de Yiulia Nikitina et à l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne auprès d’Ingeborg Wamser.
Répertoire : Rimski-Korsakov : Lubacha (La Fiancée du Tsar) ; Moussorgski : Marfa (La Khovanchtchina), Marina (Boris Godounov) ; Tchaïkovski : Madame Larina et Olga (Eugène Onéguine), la Comtesse (La Dame de pique) ; Stravinsky : la Mère (Mavra), la Mort (Le Rossignol) ; Chostakovitch : Sonyetka (Lady Macbeth de Mtsensk) ; Prokofiev : la Grand-mère (Le Joueur) ; mais aussi Haendel : Cornelia (Giulio Cesare) ; Bellini : Adalgisa (Norma) ; Bizet : Carmen ; Verdi : Maddalena (Rigoletto), Flora (La Traviata) Azucena (Le Trouvère), Aïda (Verdi) ; Dvořak : Ježibaba (Rusalka) ; Wagner : Fricka (La Walkyrie) ; Johann Strauss : Orlofsky (La Chauve-Souris) ; Richard Strauss : Annina (Le Chevalier à la rose ), Hérodias (Salomé) ; Berg : Margret (Wozzeck) ; Ravel : la Mère, la Tasse chinoise, la Libellule (L’Enfant et les Sortilèges) ; Zimmermann : la Mère de Wesener (Les Soldats )...
En concert : Messe en si mineur et Magnificat de Bach, Stabat Mater de Pergolèse, Requiem de Mozart et Verdi, etc.
Enregistrements : Romeo et Juliette et Les Nuits d’Eté de Berlioz, Magelone Romanzen op.33 et Quatre Chants sérieux op. 121 de Brahms.
Captations d’opéra : Wozzeck (Berg) au Bolchoï de Moscou sous la direction de Teodor Currentzis, Les Noces de Figaro (Mozart) à l’Opéra national de Kazan avec Marco Boemi.
Prix : elle a été nommée Artiste du peuple de la Fédération de Russie