KAZIMIERZ OLECHOWSKI

Violon super soliste

Né en Pologne en 1961, Kazimierz Olechowski débute le violon à l’âge de 6 ans. Il se démarque dès le lycée aux côtés de son professeur Antoni Cofalik en gagnant les premiers prix du Concours national des jeunes violoniste d’Elbag et du Concours national de musique de chambre de Kalisz en formation de trio avec piano. Kazimierz Olechowski poursuit sa formation au Conservation supérieur de Varsovie dans la classe de Zenon Brzewski et obtient son diplôme de fin d’études avec félicitations du jury en 1984. À la suite de ses études, il se perfectionne auprès de grands maîtres du violon tels que Irena Dubiska, Renato De Barbieri, Wolfgang Marschner, Zahar Bron, Yehudi Menuhin, Ruggiero Ricci.
Invité par les principaux orchestres symphoniques de Pologne, Kazimierz Olechowski réalise plusieurs enregistrements pour la radio et la télévision polonaise. Il est également lauréat de nombreux concours internationaux dont les Concours Louis-Spohr (1982), Nicolò-Paganini (1983), Leopold Mozart (1987), Jean-Sébastien Bach de Leipzig (1988), Rodolfo-Lipizer (1988), et Palm Beach en Floride (1989). Parmi les prix les plus prestigieux qui lui ont été décernés, Kazimierz Olechowski a reçu le prix spécial pour l’interprétation du Polonaise de Wieniawski au Concours international H. Wieniawski à Poznań en 1986, ainsi que le Grand prix et la médaille d’or en 1990 au Festival international des jeunes solistes de Bordeaux.
Kazimierz Olechowski est invité en tant que violon solo par de nombreux orchestres autour du monde, dont on peut notamment citer l’Orchestre philharmonique de Radio France (Paris), l’Orchestre symphonique de Berkeley (Californie), l’Orchestre symphonique de Montréal (Canada), l’Orchestre de la Suisse Romande (Genève), le Teatro Real de Madrid, le BSO (Berlin), le Münchner Rundfunkorchester, et le Bayerische Staatsoper (Munich).
Il est depuis 1996 violon super-soliste de l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon et enseigne au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.
Il joue sur un violon de Carlo Antonio Testore, instrument de 1732.