Katie Mitchell

Katie Mitchell © Stephen Cummiskey

Formation et débuts : après des études de littérature à l’Université d’Oxford, Katie Mitchell travaille comme assistante à la mise en scène pour divers théâtres avant de fonder sa propre compagnie, Classics on a Shoestring (London Fringe Festival). Elle est pendant plusieurs années artiste en résidence au Festival d’opéra d’Aix-en-Provence et a été directrice associée à la Royal Shakespeare Company (à partir de 1994) ainsi qu’au National Theatre de Londres.
Activités et récompenses : elle est artiste en résidence au Royal Court Theatre de Londres, à la Schaubühne de Berlin et au Schauspielhaus de Hambourg. Elle est officier de l’Ordre de l’Empire Britannique (2009) et titulaire d’une chaire de professeur invité au sein du laboratoire d'opéra de l’Université d’Oxford (2016-2017). Elle enseigne actuellement au Royal Holloway de Londres.
Au théâtre : elle met en scène Sleeping Men (Crimp) et Oh les beaux jours (Beckett) au Schauspielhaus de Hambourg, La Maladie de la mort (Birch d’après Duras) au théâtre des Bouffes-du-Nord, Anatomy of a Suicide (Birch) au Royal Court Theatre de Londres, Les Bonnes (Genet) au Toneelgroep Amsterdam, Schatten (Eurydike sagt) (Jelinek) à la Schaubühne de Berlin, Cleansed (Kane), Hansel & Gretel (Kirkwood) et A Woman Killed with Kindness (Heywood) au National Theatre de Londres et La Cerisaie (Tchekhov) au Young Vic, The Forbidden Zone (Macmillan) au Festival de Salzbourg et à la Schaubühne de Berlin, A Sorrow Beyond Dreams (Handke) au Burgtheater de Vienne, The Trial of Ubu (Stephens) et Say it with Flowers (Stein) au Hampstead Theatre de Londres, Les Vagues (d’après Woolf) au Théâtre de Cologne, etc.
À l’opéra : Jenůfa (Janáček) et Orest (Trojahn) à l’Opéra national des Pays- Bas ; The House Taken Over (Mendonça), Alcina (Haendel), Trauernacht (d’après Bach), Written on Skin (Benjamin), Pelléas et Mélisande (Debussy) et Ariane à Naxos (R. Strauss) au Festival d’Aix-en-Provence ; Miranda (d’après Purcell) à l’Opéra Comique ; Lucia di Lammermoor (Donizetti) à Covent Garden ; Vol retour (Lee) à l’Amphithéâtre de l’Opéra national de Paris ; Le Vin Herbé (Martin) au Staatsoper de Berlin ; Al Gran Sole Carico D’Amore (Nono) à Berlin et au Festival de Salzbourg… Encart-