Julien Behr

Ténor

Julien Behr

Formation et débuts : né à Lyon, Julien Behr entre à l'âge de 6 ans à la Maîtrise de la Primatiale Saint-Jean et pratique en parallèle le théâtre en amateur. Titulaire d’un master de droit des affaires, il abandonne finalement ses projets de carrière d’avocat pour se consacrer à la musique et entre au CNSMD de Lyon. Il fait ses débuts internationaux en 2009 au Festival d’Aix-en-Provence dans le rôle-titre d’Orphée aux Enfers (Offenbach).
Répertoire et scènes : il chante au Festival d’Aix et à la Fenice de Venise (Aci dans Aci, Galatea e Polifemo, Haendel), au Théâtre des Champs-Elysées (Don Ottavio, Don Giovanni, Mozart), à l’Opéra Comique (Antonin, Ciboulette, Hahn), à l’Opéra de Paris (Mercure, Platée, Rameau), à l’Opéra de Lyon (Arbace, Idoménée, Mozart et Admète, Alceste, Gluck), à l’Opéra d’Avignon (Camille, La Veuve joyeuse, Lehár), à l'Opéra national de Lorraine (Ferrando, Così fan tutte, Mozart), à l’Opéra du Rhin (Quai Ouest, Campo et Narraboth, Salomé, R.Strauss), à l’Opéra de Rennes (Ernesto, Don Pasquale, Donizetti), à l’Opéra de Cologne (Don Ottavio, Don Giovanni et Gonzalve, L’Heure espagnole, Ravel), au Wiener Festwochen (Jaquino, Fidelio, Beethoven), à la Mozartwoche de Salzbourg, au Theater an der Wien et au Mostly Mozart Festival de New York (Arbace, Idomeneo), au Barbican Centre de Londres (Gonzalve, L’Heure espagnole).
Cette saison : Fenton dans Falstaff (Verdi) à l’Opéra des Flandres et Edgardo dans Lucia di Lammermoor (Donizetti) à l'Opéra de Bordeaux. 
Pédagogie : il est parrain de l’association El Sistema qui s’est donnée pour mission d’aider les enfants en difficulté par une pratique musicale intensive.
Récompenses : il est nommé Révélation artiste lyrique de l’ADAMI (2009) et fait partie des trois nominés dans la catégorie Révélation artiste lyrique aux Victoires de la musique classique 2013.