Joseph Alford

Joseph Alford

Chorégraphie et mises en mouvement : codirecteur de la compagnie Theatre O., Joseph Alford prend part à de nombreuses productions – The Mirror Crack’d au Théâtre de Salisbury et au Wales Millenium Centre ; Ariane à Naxos (R. Strauss), Pelléas et Mélisande (Debussy) et Alcina (Haendel) au Festival d’Aix-en-Provence ; Light Shining in Buckinghamshire (Churchill), Hansel et Gretel (d’après les frères Grimm), Le Chat chapeauté (d’après Geisel), La Belle et la bête et Une femme tuée par la douceur (Heywood) au National
Theatre ; Girls & Boys (Valdés) au Royal Court et à Broadway ; Miranda (d’après Purcell) à l’Opéra Comique; Oil (Hickson) au Almeida Theatre, Oh les beaux jours (Beckett), La Cerisaie (Tchekhov) et Blackta (Martello-White) au Young Vic Theatre, Lucia Di Lammermoor (Donizetti) à Covent Garden ; How the Whale Became (Philips) et Clemency (MacMillan) au Linbury Studio Theatre ; Hamlet (Shakespeare) avec la Royal Shakespeare Company ; The Trial of Ubu (Stephens) à l’Hampstead Theatre ; Play House (Crimp) à l’Orange Tree Theatre; Idoménée (Mozart) à l’English National Opera ; Dancing at Lughnasa (Friel) au Theatr Clwyd, etc. 
Mises en scène : Life Story et Et c’est ainsi que cet obscur temps s’achève… au Festival d’Aix-en Provence ; The Secret Agent (d’après Conrad) au Young Vic avec Theatre O. ; The Man Jesus (Hurt) au Lyric Theatre de Belfast ; Delirium (Walsh), Astronaut et The Argument (Valdés) au Barbican Centre ; Arsenic et vieilles dentelles (Kesselring) au Théâtre Derby et 3 Dark Tales (Valdés) avec Theatre O. Il est metteur en scène associé pour The Way Back Home (Lee) à l’English National Opera et au Young Vic ; Footfalls (Beckett), Neither (Feldman) et Le Vin herbé (Martin) au Staatsoper de Berlin et Le Songe d’une nuit d’été (Britten) avec l’English Touring Opera. 
À venir : Cosi Fan Tutte (Mozart) à l’Opéra royal de Copenhague.