Josefine Göhmann

Soprano

Formation et débuts : d’origine germano-chilienne, la soprano Josefine Göhmann s’est formée auprès de Carol Richardson ainsi que dans les classes de lieder de Justus Zeyen et Jan Philip Schulze au Conservatoire supérieur de musique, théâtre et médias de Hanovre. Elle s’est perfectionnée lors de diverses master-classes avec Juliane Banse, Fernando Turina, Charlotte Lehmann et Thomas Quasthoff et a bénéficié des conseils de Laura Aikin, Stephan Rügamer et Jean-Paul Fouchécourt. Durant ses études, elle incarne les rôles d’Eurydice (Orphée aux enfers, Offenbach), Ännchen (le Freischütz, Weber), Despina (Cosi fan tutte, Mozart), Suzanne (Les Noces de Figaro, Mozart), Papagena (La Flûte enchantée, Mozart) ou Ottilie (L’Auberge du Cheval-Blanc, Benatzky) à l’Opéra de Hanovre, au Théâtre de Flensburg, au Festival Classix de Brunswick, au Festival de Herrenhausen et avec l’Orchestre d’état de Brunswick. 
Studio de l’Opéra de Lyon : elle chante les rôles de Poppée, Drusilla et la Vertu (Le Couronnement de Poppée, Monteverdi) dans une reprise de la mise en scène de Klaus Michael Grüber (1999-2000) à l’Opéra de Vichy, au TNP de Villeurbanne et à l’Opéra royal du château de Versailles. En 2016, elle incarne Cefisa dans Ermione (Rossini) à l’Opéra de Lyon et au Théâtre des Champs-Élysées sous la direction d’Alberto Zedda.
En concert : elle a chanté Harawi, Chant d’amour et de mort (Messiaen) lors des 69e Journées musicales de Hitzacker avec l’Orchestre symphonique de la NDR, s’est produite au Piano Salon Christophori de Berlin avec la pianiste Lauma Skride dans des œuvres de Poulenc, etc.
Récompenses : elle a été demi-finaliste du Concours international Musica Sacra de Rome en 2014 et a reçu le prix du Kammeroper Schloss Rheinsberg en 2016.