Ivan Ludlow

Ludlow

Baryton
Né à Londres, Ivan Ludlow a étudié à la Guildhall School of Music and Drama et au National Opera Studio. Il est régulièrement invité à se produire dans les plus prestigieuses maisons d’opéras en Europe : au Festival de Salzbourg, à Naples, Spoleto, Paris, Lyon, Toulouse et Marseille, à Athènes, à la Casa da Musica de Porto, au Vlaamse Opera d’Anvers ou encore à l’Opéra de Lausanne. Il a collaboré avec de nombreux chefs d’orchestres réputés dont Martyn Brabbins, Christophe Rousset, Ádám Fischer, Peter Rundel, Heinz Holliger, Ludovic Morlot, Ingo Metzmacher et Kent Nagano. Son répertoire est particulièrement diversifié, allant de Don Giovanni (Mozart) à Nick Shadow dans The Rake’s Progress (Stravinsky), en passant par Guillaume Tell (Rossini) et le Comte dans Capriccio (R. Strauss) ou encore l’Astrologue dans The Burning Fiery Furnace (Britten) et le Mari dans Les Mamelles de Tirésias (Poulenc). Il a fait ses débuts à la Monnaie lors de la saison 2012-13 en interprétant Der Athlet/Der Tierbändiger (Lulu, Berg) et Dr. Falke (La Chauve-Souris, J. Strauss II). Il y chante également le rôle-titre de Sindbad (Moody) et Stárek (Jenůfa, Janáček) en 2014. Ivan Ludlow a établi sa propre société, Room7, à Bruxelles avec laquelle il travaille les répertoires lyriques classique et contemporain, ainsi que le théâtre musical de façon innovante. En compagnie de sa femme, la pianiste Kalina Georgieva, il a, par exemple, mis en scène un récital intitulé Wanderer post scriptum avec lequel il a tourné dans plusieurs festivals européens. En 2018, il participe à deux créations mondiales successives avec Lunea d’Heinz Holliger à l’Opéra de Zurich et Bérénice de Michael Jarrell à l’Opéra National de Paris. Parmi ses spectacles à venir, citons un retour en 2019 à la Monnaie avec Howard Moody pour le projet communautaire Push, ainsi qu’une série de récitals en Bulgarie, en Belgique, en France et en Angleterre. Ivan Ludlow fera prochainement ses débuts au Bayerische Staatsoper.