Grégoire Pont

Pont

Formation et débuts : né à Paris en 1969, Grégoire Pont se forme aux arts visuels dès l’âge de huit ans en rejoignant un atelier d’animation où il étudie les techniques élaborées par Norman McLaren.
Activités : mélomane, il s’attache à transmettre le goût de la musique classique aux enfants par le biais de l’animation. Il développe ainsi un concept novateur, basé sur le principe des synesthésies : en complicité avec un groupe de musiciens, il dessine et anime en direct des images interagissant avec la musique, créant par là une forme inédite de spectacle musical. En 2016, il fait sa première incursion dans le domaine de l’opéra avec une production de L’Enfant et les sortilèges (Ravel) à l’Opéra de Lyon utilisant ses animations comme seul décor.
Productions : Ma mère l’oye (Ravel) au Royal Festival Hall de Londres et à la Philharmonie de Paris, Gurrelieder (Schönberg) à Göteborg, La Mer (Debussy) au Suntory Hall de Tokyo, Concerto pour orchestre (Bartók) avec l’Orchestre symphonique de la SWR, La Pastorale de Beethoven à Fayetteville aux États-Unis, etc.
Récemment : Fin novembre 2018, il illustrera sur scène La Boîte à Joujoux de Debussy avec André Manoukian à l'Opéra de Rouen et la Philharmonie de Paris. Et l'année prochaine, Le Carnaval des animaux avec l'Orchestre Les Siècles, de François-Xavier Roth.