Grégoire Mour

Ténor

Formation et prix : après des études de chant et danse au Conservatoire de Lyon, Grégoire Mour entre au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres. Il a remporté le prix du Jeune Espoir au Concours d’opérette et d’opéra-comique de l’UPMCF à Paris en 2017. Cette saison, il est membre du Studio de l’Opéra de Lyon.

Répertoire : il est Thespis et Mercure dans Platée (Rameau), le Marin dans Didon et Énée (Purcell) et Christophe dans The Dowager’s Oyster (Mander).

Répertoire et scènes : durant sa formation à la Guildhall School, il chante Tamino et Don Ottavio (La Flûte enchantée et Don Giovanni, Mozart), Jupiter (Semele, Haendel) et des extraits du rôle de Des Grieux (Manon, Massenet). En 2015, il fait ses débuts au Barbican Centre de Londres dans l’opéra contemporain Alice in Wonderland d’Unsuk Chin avec le BBC Symphony Orchestra. Il y retourne en 2016 pour la création mondiale de The Hogboon, de Sir Peter Maxwell Davies, avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Sir Simon Rattle.

En concert : Requiem de Mozart, Nocturne de Britten au festival du CNSMDP, récitals en France et Angleterre, etc. Grégoire Mour s’intéresse également au répertoire de la comédie musicale ; il est membre du studio Dance Work (Londres), où il se perfectionne en danse classique, danse contemporaine et claquettes.

Cette saison : Uldino dans la version de concert d’Attila à l’Opéra de Lyon.
À venir : Damon dans Acis and Galatea (Haendel) lors d’une tournée en Italie et en Espagne.