Gabriela Carrizo

Née en 1970 en Argentine, à Córdoba, Gabriela Carrizo commence la danse à dix ans dans une école multidisciplinaire, la seule à cette époque qui propose un groupe de danse contemporaine pour enfants et adolescents. Sous la direction de Norma Raimondi, l’institut devient le Ballet de l’Université de Córdoba, dans lequel Gabriela danse pendant plusieurs années et où elle crée ses premières chorégraphies. Elle part en Europe à l’âge de dix-neuf ans, et au fil du temps, travaille avec Caroline Marcadé, Alain Platel, Les Ballets C de la B (La Tristeza Complice en 1997 et Iets op Bach en 1998), Koen Augustijnen (Portrait intérieur en 1994) et la Needcompany (Images of Affection en 2001). Durant ces années, elle ne cesse jamais de travailler sur ses propres chorégraphies. Ainsi, elle crée le solo E tutto sará d’ombra e di caline, et Bartime, en collaboration avec Einat Tuchman et Lisi Estaras. Elle signe également en 2002 la chorégraphie de l’opéra Wolf par Alain Platel. Elle tient le rôle principal dans le film Kid (2012) de Fien Troch et crée en 2013 la pièce courte The missing door pour le Nederlands Dans Theater - NDT 1. En 2015, elle crée à Munich The Land pour l’ensemble du Residenztheater.