Christophe Honoré

Mise en scène

christophe honoréFormation et débuts : né en Bretagne en 1970, Christophe Honoré écrit plusieurs romans pour la jeunesse à L’École des Loisirs puis des ouvrages aux Éditions de l’Olivier - dont La Douceur (1999), L’Infamille, Scarborough et Le livre pour enfants (2005). Il collabore à l’écriture de plusieurs scénarios puis passe à la réalisation en 2002 - avec Dix-sept fois Cécile Cassard, Ma mère (2004), Dans Paris (2006) et Les Chansons d’amour (2007), en compétition au Festival de Cannes.
Cinéma : La Belle Personne (2008), d’après La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette, Non ma fille, tu n’iras pas danser (2009), Homme au bain (2010), sélectionné au Festival de Locarno, Les Bien-Aimés (2011), sélectionné au Festival de Cannes, Métamorphoses (2014), d’après Ovide, sélectionné à la Mostra de Venise et Les Malheurs de Sophie, sorti au printemps 2016.
Théâtre : il met en scène trois de ses textes, Les Débutantes (1998), Beautiful Guys (2004) et Dionysos impuissant (2005), et adapte Angelo, Tyran de Padoue, de Victor Hugo, au Festival d’Avignon (2009). Ses pièces - La Faculté et Un jeune se tue - sont mises en scène par Éric Vigner et Robert Cantarella au Festival d’Avignon 2012. La même année il crée Nouveau Roman, spectacle dans lequel il met sur scène les grandes figures du Nouveau Roman. Plus récemment, il crée Fin de l’Histoire, autour de l’oeuvre de Witold Gombrowicz au Théâtre de La Colline.
Opéra : il met en scène Dialogues des Carmélites (Poulenc) et Pelléas et Mélisande (Debussy) à l’Opéra de Lyon (2013 et 2015) et Cosi Fan Tutte (Mozart) au Festival d’Aix-en-Provence (2016).
Écrits : il a publié Ton père aux éditions du Mercure de France en 2017.