Andri Björn Róbertsson

Andri Bjorn Robertsson

Formation et débuts : d’origine islandaise, Andri Björn Róbertsson se forme à l’Académie de chant et d’art vocal de Reykjavik puis à la Royal Academy of Music et au National Opera Studio de Londres, soutenu par la fondation Dame Kiri Te Kanawa ainsi que par la Behrens Foundation, et prend part au programme Harewood Artist de l’English National Opera. Il rejoint le Studio de l’Opéra de Zurich pour la saison 2014-2015 il y chante l’Orateur et le Second Prêtre (La Flûte enchantée, Mozart), un noble brabançon (Lohengrin, Wagner), Fedj Pronin dans Fälle (Oscar Strasnoy). En 2014, il est Lauréat HSBC du Festival d’Aix-en-Provence, et chante le rôle de basse dans Trauernacht (imaginé à partir de cantates de Bach). Il a fait ses débuts à Covent Garden dans Lessons in Love and Violence la saison dernière.
Répertoire et scènes : Sarastro (La Flûte enchantée) avec le Garsington Opera et au Festival de Bath, The Commission (Brooke) et Café Kafka (Coll), coproduction de Covent Garden, Opera North et Aldeburgh. «Harewood Artist» de l’English National Opera pour la saison 2016-2017, il chante dans ce cadre Angelotti (Tosca, Puccini), Ceprano (Rigoletto, Verdi), Lord Krishna (Satyagraha, Glass) et Theseus (Le Songe d’une nuit d’été, Britten).
Au concert : cantates et passions de Bach, Le Messie de Haendel, La Création de Haydn, Requiem et Messe du couronnement de Mozart, Missa di Gloria de Puccini, concerts avec le Café Zimmermann à Marseille, La Roque d’Antheron, Aix-en-Provence, etc.
À venir : Angelotti dans Tosca avec l’Orchestre de l’Opéra national du pays de Galles, Budd dans Albert Herring (Britten) à The Grange Festival.