Alix Le Saux

 

Le-Saux

 

Formation : Alix Le Saux débute l'apprentissage du chant à la Maîtrise des Hauts-de-Seine, Choeur d’enfants de l’Opéra national de Paris à l’âge de dix ans. Elle se perfectionne ensuite auprès de Malcolm King et Susan McCulloch, puis rejoint le Studio de l’Opéra de Lyon où elle chante Lady Capulet dans Roméo et Juliette de Blacher et Orphée dans Orphée et Eurydice (Gluck) au Festival des Petites Nuits de Sceaux.
Répertoire et scènes : en 2015-2016, elle fait ses débuts au Theater an der Wien dans le rôle d’Emilia dans Otello (Rossini). Elle chante le rôle-titre dans L’Hirondelle inattendue (Laks) et l’Ecureuil et la Chauve-Souris dans L’Enfant et les Sortilèges (Ravel) à l’Opéra de Montpellier, et enregistre pour Arte Concert la cantate Cessate, omai cessate de Vivaldi. Elle rejoint la troupe de l’Opéra Comique et fait ses débuts dans le rôle de Flamel dans Fantasio (Offenbach) puis incarne Hélène dans La Belle Hélène (Offenbach) au Théâtre des Champs-Elysées.
Récemment : elle interprète le Jeune Berger dans Tannhäuser (Wagner) à l’Opéra national de Paris, la Discorde et le Deuxième Coryphée dans Amadis de Gaule (J-C. Bach) à l’Opéra royal de Versailles et l’Opéra Comique, Linette dans L’Amour des trois Oranges (Prokofiev), Kätchen dans Werther (Massenet), Armelinde dans Cendrillon (Viardot), chante le rôle-titre de L’Enfant et les sortilèges (Ravel) au Théâtre des Champs-Elysées et à l’Opéra de Lyon, etc. La saison dernière, elle a chanté Rosine dans Le Barbier de Séville (Rossini) au Théâtre des Champs-Elysées et au Grand Théâtre du Luxembourg dans la nouvelle production de Laurent Pelly.
Cette saison : elle fera ses débuts à Glyndebourne dans le rôle-titre de Cendrillon de Massenet et retournera à la Ruhrtriennale. En concert, elle se produira au Festival de Pâques de Deauville ainsi qu’au Festival de Pâques Beethoven de Varsovie.