Aline Martin

Aline Martin © Marc Ginot

Formation et débuts : membre de l’Opéra Studio des Jeunes Voix du Rhin en 2005, puis soliste du CNIPAL durant la saison 2006-2007, Aline Martin a fait ses débuts sur scène en 2003.
Répertoire et scènes : elle est Sélyzette (Ariane et Barbe-Bleue, Dukas), la Deuxième Dame (La Flûte enchantée, Mozart) et Lapak (La Petite Renarde rusée, Janáček) à l’Opéra du Rhin, la Deuxième Dame à l’Opéra de Paris, la Mère (Les Contes d’Hoffmann, Offenbach) aux théâtres de Plaisance, Modène et Reggio d’Émilia, Giovanna (Rigoletto, Verdi) à l’Opéra de Marseille et l’Opéra national de Lorraine, Rosine (Le Barbier de Séville, Rossini) à l’Opéra national de Lorraine, Stéphano (Roméo et Juliette, Gounod) à Marseille et Avignon, Gertrude (Roméo et Juliette) à Saint-Etienne, Pastuchyna (Jenůfa, Janáček) à l’Opéra de Rouen, Mercedes (Carmen, Bizet), Annina (La Traviata,Verdi) et Giovanna aux Soirées lyriques de Sanxay.
Au concert : récitals à l’Opéra de Bordeaux, la Maison de Radio-France et au Musée des Beaux-Arts de Nancy, Elias (Mendelssohn) avec l’Orchestre national de Lorraine, Stabat Mater de Pergolèse avec l’Orchestre régional Avignon-Provence, Troisième Symphonie de Mahler à l’Opéra national de Paris, Requiem de Mozart avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, Metella (La Vie parisienne, Offenbach) avec l’Orchestre des Concerts Pasdeloup, Taline (Naissance de David Sassoun, Aprikian) au Festival de musique sacrée de Marseille.
Récemment : la Mère dans Les Contes d’Hoffmann à Saint-Etienne, les Litaniae de venerabili altaris sacramento et Thamos, Roi d’Égypte (Mozart) avec le choeur Accentus et Insula Orchestra sous la direction de Laurence Equilbey.
Cette saison : Brigitta dans La Ville morte (Korngold) à l’Opéra de Limoges, récital à la Philharmonie de Paris, Stabat Mater de Pergolèse à l’Abbaye de Remiremont.
Enregistrements : Le Petit Elfe (Schmitt) avec l’Orchestre national de Lorraine (Timpani), disque récompensé d’un Diapason d’Or en 2014.