Alexander Raskatov

alexander raskatov

Formation et débuts : né à Moscou en 1953, Alexander Raskatov devient membre de l'Union des compositeurs de Russie en 1979. En 1998, il reçoit le Prix de la meilleure composition au Festival de Pâques de Salzbourg, décerné par un jury présidé par György Kurtág. 
Créations : depuis 2005, Alexandre Raskatov vit à Paris et publie chez l'éditeur Sikorski (Hambourg). En 2010, Cœur de chien a été présenté à Amsterdam (commande du Dutch National Opera) et Covent Garden (Londres) dans une version anglaise, puis en 2013 à la Scala (Milan) et en 2014 à l’Opéra de Lyon, où le compositeur a reçu le Prix de la meilleure création d'opéra de l’année et le Prix Antoine Livio, décernés par la Presse musicale internationale (Paris). Un enregistrement de Cœur de chien est réalisé en avril 2017 lors de la reprise du spectacle à Amsterdam.
Collaborations : il reçoit de nombreuses commandes d’artistes et d’institutions de renommée internationale, tels Gidon Kremer et l’Orchestre Kremerata Baltica, Yuri Bashmet, Valery Gergiev et le Théâtre Mariinsky, le Quatuor Borodin et la soprano Elena Vassilieva, l'Ensemble Hilliard (Londres), l’Ensemble Sabine Meyer (Allemagne), l’Ensemble Asko (Amsterdam), le Netherlands Blazers Ensemble, Reinbert de Leuuw et le Concertgebouw d’Amsterdam, Radio France, Frankfurt Fest, l’Orchestre de chambre de Stuttgart et Dennis Russell Davies, l’Orchestre symphonique de Bâle, l’Orchestre symphonique de Dallas ou l’Orchestre philharmonique de Londres et Vladimir Jurowski. 
Diffusion : la télévision hollandaise consacre deux films à son concerto pour alto, Path, interprété par Youri Bashmet, Valery Gergiev et l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam. Ses œuvres sont enregistrées chez Chant du monde, Bis-Suède, Megadisc en Belgique et Nonesush aux Etats-Unis.
Récemment : il a composé un nouvel opéra pour le Théâtre Mariinsky et Valery Gergiev, Eclyse, qui traite du conflit politique entre les décembristes et le tsar russe en 1825. Il travaille actuellement à un concerto pour violon pour Vadim Repin en vue de l’édition 2019 du Festival du Transsibérien. L’œuvre sera interprétée par l’Orchestre philharmonique d’Helsinki sous la direction d’Andres Mustonen.