Alex Ollé / La Fura dels Baus

Metteur en scène

alex ollé

Formation et débuts : né à Barcelone en 1960, Àlex Ollé est l’un des six directeurs artistiques de La Fura dels Baus, collectif fondé en 1979. Ses premières productions comprennent Accions (1984), Suz/O/Suz (1985), Tier Mon (1988), Noun (1990) et MTM (1994), oeuvres qui forgèrent la réputation du collectif auprès du public et de la critique. 
Productions d’opéra : éclectique, il aborde de nombreux domaines – théâtre, évènementiel, cinéma –, mais réserve une place particulière à la mise en scène d’opéra. Il réalise ses premières production en collaboration avec Carlus Padrissa et Jaume Plensa : L’Atlàntida (de Falla) en 1996 et Le Martyre de Saint Sébastien (Debussy) en 1997. Viennent ensuite La Damnation de Faust (Berlioz) au Festival de Salzbourg (1999) puis D.Q. Don Quijote en Barcelona (Turina) au Liceu de Barcelone (2000), La Flûte enchantée (Mozart) à la Ruhrtriennale (2003), Le Château de Barbe-Bleue (Bartók) et Journal d’un disparu (Janáček) à l’Opéra Garnier (2007), Grandeur et Décadence de la ville de Mahagonny (Weill) avec Carlus Padrissa au Teatro Real de Madrid (2010) et Le Grand Macabre (Ligeti) avec Valentina Carrasco à la Monnaie de Bruxelles (2009) et au 50e Festival des arts d’Adelaide (2010). En 2011, il met en scène Quartet (Francesconi) à la Scala de Milan et au Wiener Festwochen (Prix Abbiati) et OEdipe (Enesco) en collaboration avec Valentina Carrasco à la Monnaie. En 2013, Un bal masqué (Verdi) remporte le Prix Helpmann à l’Opéra de Sydney. Il met en scène Aïda (Verdi) pour le centenaire du Festival des Arènes de Vérone, Madame Butterfly (Puccini) à Sydney (2014), Faust (Gounod) à Madrid et Amsterdam (2014), Pelléas et Mélisande (Debussy) à Dresde (2015), Le Trouvère (Verdi) à Amsterdam et Paris (2015), Norma (Bellini) à Londres (2016), La Bohème (Puccini) à Turin (2016), Jeanne d’Arc au bûcher (Honegger) à Francfort et Madrid (2017), etc.
À Lyon : Tristan et Isolde (Wagner, 2011), Le Prisonnier (Dallapicola) et Erwartung (Schoenberg, 2013), Le Vaisseau fantôme (Wagner, 2014), Alceste (Gluck, 2017) et L’Histoire du soldat (Stravinsky, 2018).