Black Atlantic Club Live Session - Max Cilla Quintet

de 15€ à 19€

Opéra Underground

Jazz Racines des Mornes : Jazz et tradition antillaise

  • Amphi de l’Opéra
  • 1h30mn
  • 20:00

À propos

Les Mornes, ce sont les régions montagneuses de la Martinique : une campagne profonde où survit le folklore des esclaves marrons et leur histoire libre de chaines. Max Cilla, musicien et poète de la ruralité, est hanté par ces Mornes dont il est à la fois chantre et champion. Sa flûte des Mornes est une flûte en bambou, héritière de la « toutoun bambou » rustique, que Max Cilla a transformé en un instrument versatile, cousin de la flûte cubaine. 
La carrière musicale de Max Cilla commence en 1967, fruit d’une rencontre de hasard dans les rues de Paris, où un inconnu l’invite à venir jouer avec lui. Quelques heures plus tard, il se retrouve sur scène avec Archie Shepp, et quelques mois plus tard, Max Cilla se produit régulièrement sur la scène du Chat qui Pêche.
Au cours des années, il développe un son original, enraciné dans l’histoire des Mornes, mais également influencé par le jazz, la musique cubaine et le nouveau guaguanco new-yorkais (qui deviendra la salsa). 
Son magnifique quintet est le fruit de 50 ans d’histoire et de recherches personnelles. 
 

  • Max Cilla La Flûte des Mornes

Distribution

flûtes, güiro

Max Cilla

piano

Georges Édouard Nouel

tambou-bèlè

Jean-Philippe Grivalliers

basse

El Cuchy

batterie, bi-Bwa, congas

Thierry Galand