Galimatias !

de 5€ à 10€

En Famille

Théâtre musical

  • Amphi de l’Opéra
  • 45mn
  • +7ans

Les mésaventures de Chostakovitch avec la critique stalinienne passé au filtre de la théâtralité et du sens de l'absurde de la compagnie Le Piano Ambulant. Un spectacle sur l'arbitraire des régimes autoritaires qui ouvre la porte de l'univers d'un grand compositeur.

  • 15:00
  • 17:00

À propos

L'histoire
Au cœur d'une usine, cinq musiciens-travailleurs, attachés à une vaste machine, produisent de la musique à la chaîne sous la surveillance d'un contremaître autoritaire et imprévisible. Dans cette usine on peut-être récompensé, viré, remplacé, s'endormir et rêver ou se rebeller et saboter. 

Un univers burlesque
Dès sa création en 2000, le collectif de musiciens aventureux Le Piano Ambulant a pour vocation de faire de la musique classique « ailleurs et autrement ». Avec pour base de travail, l'interdisciplinarité (cinéma, vidéo, théâtre, ombre chinoise) et la transcription des grands compositeurs. Ici, Le Piano Ambulant s'attaque à Chostakovitch avec une libre adaptation, très théâtrale, des ballets Le boulon, Le ruisseau et L'âge d'or. Pour ce spectacle, la compagnie s'inspire des difficultés parfois absurdes du compositeur russe avec les humeurs de la critique stalinienne, qui le trouvait souvent trop avant-gardiste, qualifiant ses compositions de « galimatias », puis le réhabilitait soudainement. Pour faire revivre l'absurde arbitraire des régimes autoritaires et l'émotion de ceux qui aspirent la s'en affranchir, Le Piano Ambulant propose un univers burlesque à la scénographie inspirée du constructivisme des années 20. Où les musiques passent du Galop de cirque à la noirceur du Chostakovitch des symphonies.

Distribution

Musique

Dimitri Chostakovitch

Scénographie

Pierre-Yves Boutrand

Costumes

Céline Pigeot

Vidéos

François Salès

Lumières

Emmanuel Sauldubois

Flûte, flûte en sol, piccolo

Christine Comtet

Piano, orgue indien

Sylvie Dauter

Violon, alto

Antoinette Lecampion

Hautbois, cor anglais

François Salès

Violoncelle

Joël Schatzman

Dans le rôle du contremaître

Charlie Adamopoulos

Mise en scène

Claire Truche

Pourquoi on aime

La compagnie Le Piano Ambulant n'a pas son pareil pour donner une autre vie aux grandes œuvres du classique.

Pourquoi on aime

C'est une occasion de se familiariser avec la musique d'un compositeur majeur.

Pourquoi on aime

Galimatias ! évoque la question de la liberté des artistes dans les régimes autoritaires, entre rejet et art officiel.

Ma soirée

  • Première fois à l’Opéra

    Comment je m’habille ? À quelle heure j’arrive ?
  • Bars et restauration

    Avant le spectacle, et même pendant l'entracte, il est toujours temps à l'opéra de s'offrir un petit plaisir culinaire.