L'École du spectateur

Gratuit

Conférence

Mefistofele

  • Amphi de l’Opéra

Entrez à l'École du spectateur et plongez au coeur des oeuvres de la saison !

Qui est le plus malin, Faust ou le diable ? Qui gagne, et que gagne-t-on à ce pari entre Dieu et Méphistopheles ? Et que diable vient faire Hélène (oui, Hélène, celle de la guerre de Troie) dans cette histoire ?
Assistez à L'Ecole du spectateur, pour tout savoir sur cet incroyable opéra Mefistofele, d’Arrigo Boito
 

  • 18:30

À propos

Vous n'êtes pas un spécialiste de l'opéra, entrez à l'école du spectateur. Dans un vrai souci de pédagogie Xavier Rockenstrockly, professeur de lettres à UCLy, y présente les opéras à travers ce qu'il raconte et le contexte de leur création. Non sans ménager à l'occasion quelques surprises sous la forme de rencontres avec un musicien, un chanteur, un metteur en scène venus appuyer ou illustrer son propos.
En partenariat avec l'Université Catholique de Lyon.

"Comme tout le monde, je connais le Faust de Goethe et ses célèbres adaptations de Berlioz et de Gounod. Bien sûr, j’ai entendu parler d’Arrigo Boito, célèbre librettiste des derniers opéras de Verdi (la deuxième version de Simon Boccanegra, Otello et Falstaff), après en avoir été un critique acerbe. Mais ce que je ne savais pas, c’est que de Faust, on ne connait que l’Acte I alors qu’il existe un acte II et que Boito va justement adapter les deux dans un opéra qui connaitra bien des vicissitudes, des critiques, des modifications, mais aussi des reprises triomphales. Et pourtant c’est un opéra peu joué à notre époque. Pour tout savoir sur cette œuvre, l’Ecole du Spectateur recevra le musicologue Emmanuel Reibel qui a dirigé le numéro de la revue l’Avant-Scène consacré à Mefistofele."
Xavier Rockenstrockly

Gratuit, sans réservation

 replay-picto Écoutez ce rendez-vous en direct le 11 octobre puis en replay

Ma soirée

  • Première fois à l’Opéra

    Comment je m’habille ? À quelle heure j’arrive ?
  • Bars et restauration

    Avant le spectacle, et même pendant l'entracte, il est toujours temps à l'opéra de s'offrir un petit plaisir culinaire.