Duo Dimensions

Gratuit

Concerts Underground

CNSMD de Lyon

  • Amphi de l’Opéra
  • 45mn

C’est en 2015, à l’occasion d’un concert commémorant l’œuvre des compositeurs de Schola Cantorum, organisé par le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, que Eunji Han et Helena Otero Correa se rencontrent. Le duo est né après avoir découvert la grande complexité et la subtilité du mélange du saxophone-piano.

Duo Dimensions est passionné par les répertoires inconnus du XXe siècle, comme par les créations contemporaines qui élargissent le champ des possibles en jouant de ces instruments de manière totalement nouvelle. Elles ont bénéficié des conseils de Jean-Denis Michat, Laetitia Bougnol et Yannick Callier. Le duo a intégré le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon en septembre 2017 en Master de musique de chambre et se perfectionne auprès de Sergio Menozzi, Dana Ciocarlie et Franck Krawczyk.
 

  • 12:30

À propos

Helena Otero Correa, saxophone

Eunji Han, piano

Pour que la nuit soit propice
Au cours de ma vie, j'ai fait des rêves qui me restèrent longtemps, et changèrent mes idées. Ils me traversèrent de part en part,  comme le vin versé dans l'eau, et altérèrent la couleur de mon esprit.
Emily Brontë
 
La nuit, ponctuelle et inévitable, peut nous apparaître sereine, solitaire et mélancolique ou surprenante, mystérieuse et pleine d’aventures inattendues. Elle nous emmène aussi parfois au bord du gouffre, l’endormissement étant si proche de la mort. Ou selon les uns et les autres, elle peut être tout simplement un prélude au soleil qui se lève.
La nuit est aussi la femme qui chante au berceau de son enfant et qui essuie les larmes d’une vie à deux, vie brisée sur laquelle nous nous endormons.
Mais la nuit est aussi menteuse, et tu rayonnes sur le ciel d’après l’aurore, le bonheur arrivant comme un mirage.
 

Franck Krawczyk (1969)
Ninna Nanna (d’après Moussorgsky) pour Doudouk et Dam*
 
Claude Debussy (1862 – 1918)
Trois chansons de France (extrait)* 
 
Alex Nante (1992)
Trois Nocturnes pour saxophone soprano et piano - hommage à Claude Debussy 
 
Nadia Boulanger (1887 – 1979)
Soir d’hiver* 
 
Claude Debussy (1862 – 1918)
Bilitis pour flûte et piano (transcription par Karl Lenski d’après Six Épigraphes Antiques et Trois Chansons de Bilitis)* 

Livre I des Préludes pour piano (extrait) 
 
Lecture de « Beams » de Paul Verlaine 
 
Gabriel Fauré (1845 – 1924)
Après un rêve, op. 7 n°1*
 
* Arrangement pour saxophone et piano

Dans le cadre du festival Pour que la nuit soit propice, regards sur Debussy