Syrie - Waed Bouhassoun

Amphi

Chant et oud

À propos

La jeune joueuse de luth et chanteuse syrienne Waed Bouhassoun possède un timbre de voix d’une qualité rare, une de ces fameuses voix de la chanson arabe des années trente qui fait penser tout de suite à Oum Kalthoum ou à Asmahan. Dès son apparition à Alep, son talent fut immédiatement reconnu  par le milieu : elle se produit alors à la Maison des Cultures du Monde et à l’Institut du Monde Arabe en mars 2006 où elle obtint grand succès.  Elle va alors enchaîner les concerts notamment à l’Opéra de Damas, au festival d’Assilah, au festival de la Madinah de Tunis avant une tournée en F rance, les festivals de Tétouan, de Fès … La beauté grave mais fragile de son chant émeut beaucoup notamment quand elle se lance dans un muwashshah , « broderie vocale » classique où sa voix prend tout son éclat virtuose.  Son art excelle dans le chant des poèmes d’amour de la sainte musulmane Râbi’a al Adawiyya dont la pensée et l’oeuvre soufie  est beaucoup trop peu évoquée dans l’histoire culturelle arabe.

Distribution

Chant et oud

Waed Bouhassoun