Jack Mono Blues

Opéra en péristyle

À propos

Blues
Des standards du blues et du swing, Duke Ellington disait qu'ils permettaient de dire des choses abominables avec distinction. On ajouterait : et plaisir…
Sur les photos d'enregistrement aux studios Stax, on voit les musiciens tous serrés, les yeux dans les yeux, sans lunettes noires, ni casques, ni bouchons d'oreilles : ensemble.
A Clarksdale (Mississippi), on joue le blues sur des petits amplis, les guitares passent de mains en mains, et surtout le répertoire. Venus des villes ou des champs, bien du lieu ou de partout, vieillissants ou encore tendres, les musiciens mélangent leurs feelings. Les interprétations rebondissent : Delta, country et même punkies... Mais chaque fois, on reconnaît le cœur du morceau.
Nourri de ces exemples, Jack Mono Blues s'empare à son tour des moments du Post War Blues, et lesoffre au public, tout crus ou revisités.

Distribution

Chant et guitares

Régis Delongvert

Chant et harmonica

Philippe Bruneau

Basse

Yves Lafont

Batterie

Guy Chanteperdrix