Musique Soufie, Arabo-Andalouse

Amphi

Naziha Azzouz / Al-Andalussiyyat

À propos

Animées et réunies par le seul désir de chanter l’amour, la tolérance, la fraternité, dans l’espoir d’un monde meilleur,  les trois femmes originaires du Maghreb et du Moyen Orient ont construit un programme de chants tirés ou inspirés du répertoire soufi, de la tradition arabo-andalouse initiée par Ziryab, figure historique extraordinaire du IXe siècle, et de leurs compositions. A l’heure où le monde arabe s’enflamme, le trio féminin veut célébrer la beauté de la vie et sa dimension spirituelle que la poésie soufie énonce dans ses enivrantes évocations divines. 

- Rabia Al Adawiyya (721/801) - première femme musulmane soufie - a introduit dans le soufisme le chant de l’amour divin. Dans la ville de Bassorah qu’elle avait réjoui de sa musique, de ses chants et de ses danses, elle se mit à vivre dans la prière et la méditation, jour et nuit.

- Ziryab, musicien, astronome, géographe… et fin gourmet ! Surpassant le talent de son maître, il est obligé de quitter Bagdad et se retrouve à Cordoue en 822 où il rayonne et installe la tradition musicale Al-Andalus qui a continué à se développer au Maghreb après le départ des arabes de la péninsule ibérique.

Naziha Azzouz, voix/riq/bendir

Sofia Lampropoulou, voix/kanun

Imène Sahir, voix/violon