Fidelio

Opéra

Ludwig van Beethoven

Festival Justice / Injustice

Nouvelle production / En allemand

À propos

Fidelio
Opéra en deux actes, 1814
Livret de Joseph von Sonnleithner et Georg Friedrich Treitschke, d’après Léonore ou l’Amour conjugal, drame de Nicolas Bouilly

Réécriture des dialogues : Gary Hill
Des textes extraits du roman Aniara de Harry Martinson ont été insérés dans le livret de Fidelio.
© Harry Martinson – sous licence ALIS (Administration of Literary Rights), Suède.

 

L'HISTOIRE
Florestan a été arbitrairement arrêté par Don Pizarro. Il est emprisonné, tenu au secret. Sa femme – Léonore – a inventé un plan pour le délivrer : elle se déguise en homme, se fait embaucher comme assistant de Rocco, le gardien de la prison, gagne sa confiance au point d’avoir accès aux parties les plus profondes, les plus noires et les plus secrètes de la prison. C’est là, au moment même où Pizarro va exécuter Florestan, que Léonore se découvre, défi e le tyran, le défait et sauve son époux. Fidelio est inspiré par une histoire vraie : à Tours, pendant la Révolution, une femme déguisée en homme parvient à sauver son mari de la mort. 

Distribution

Direction musicale

Kazushi Ono

Installation média et mise en espace

Gary Hill

Associé artistique

Christian Räth

Lumières

Marco Filibeck

Costumes

Paulina Wallenberg-Olsson

Chef des Chœurs

Alan Woodbridge

Léonore

Michaela Kaune

Florestan

Nikolai Schukoff

Rocco

Wilhem Schwinghammer

Don Pizarro

Pavlo Hunka

Don Fernando

Andrew Schroeder

Marcelline

Karen Vourc'h

Jaquino

Christian Baumgärtel

Premier prisonnier

Didier Roussel

Deuxième prisonnier

Kwang Soun Kim

Orchestre, Chœurs et Maîtrise de l'Opéra de Lyon

Narratrice