Claude

Opéra

Thierry Escaich / Robert Badinter

Robert Badinter, pourfendeur de la peine de mort, a adapté pour l’opéra le bref roman de Victor Hugo. Le compositeur Thierry Escaich empoigne résolument toute la force expressionniste du livret. Mise en scène d’Olivier Py, Jérémie Rhorer au pupitre. Un travail d’hommes de conviction.

À propos

Opéra, 2013
Livret de Robert Badinter
d’après Victor Hugo

Création mondiale - Commande de l'Opéra de Lyon
En collaboration avec le Théâtre Mariinsky
Œuvre musicale : © 2013 Gérard Billaudot Editeur SA - 2013

Enregistré par France Musique - En direct sur Arte Live Web le 11 avril à 20h
Diffusé ultérieurement sur France Télévisions et Mezzo

L'HISTOIRE
Inspiré du Claude Gueux de Hugo, le Claude de Robert Badinter et Thierry Escaich a une histoire un peu différente. Ce Claude a existé, les archives judiciaires de Troyes ont conservé son dossier, Robert Badinter l’a lu et relu. Claude est un ouvrier de la Croix-Rousse, qui mène une vie laborieuse et heureuse avec sa compagne et sa petite fille. Pour elles, pour lui, il refuse la misère à laquelle le condamne son patron, qui licencie ses ouvriers pour mettre des machines anglaises à leur place, nouvelle technologie de l’époque. On ne délocalisait pas alors, on dépersonnalisait. Claude, avec tant d’autres canuts, prend son fusil et court aux barricades. Condamné à 7 ans de réclusion, il est enfermé à la prison atelier de Clairvaux. Son amour du métier et sa haine de l’injustice, font de lui un personnage charismatique pour les détenus de Clairvaux ; le directeur de la prison veut le briser, le séparant par exemple de son ami le plus précieux, Albin. Enchaînement de l’injustice et de la violence : Claude tue le directeur. Il sera lui-même guillotiné.

Avec la participation artistique de l’ENSATT

Avec le soutien du Fonds de création lyrique

  

Mécène de création