Le Miroir du temps - Création

Amphi

À propos

On trouve de multiples et troublantes similitudes entre le langage musical de la renaissance et celui du jazz d'aujourd'hui. La liberté mélodique, le rapport entre écriture et improvisation, la polyvalence instrumentale, le phrasé au service du rythme, l'utilisation de "standards" harmoniques connus de tous... autant de points commun nous faisant penser qu'un jazzman est  l'alter ego d'un musicien du XVIe ou XVIIe siècle.
 Deux musiciens "baroque", deux jazzmen, des instruments anciens, d'autres résolument modernes, "le miroir du temps" va démontrer toutes ces similarités, retrouver ce langage commun, on ne saura plus ou est l'ancien, qui est le moderne.
 Michel Godard apporte ses compositions laissant large place à l'improvisation : 
"Le sonnet oublié", "in splendoribus, le miroir du temps", "le Zèbre bleu", "Rêve de poisson",….
 Les musiques anciennes sont interprétées avec liberté et en laissant une très grande place à l'art de la diminution. Falconieri: "la suave melodia",  "aria sopra la ciaccona", Diego Ortiz: "Passamezzo antico", Anonimo: "Tres morillas m'enamoran"
 Quelques standards du jazz  "Beautiful love" "Blue Monk"  et des improvisations libres interprétées sur les instruments anciens seront comme un pont entre les deux mondes.



Distribution

serpent, tuba, guitare basse

Michel Godard

théorbe

Bruno Helstroffer

chalémie

Katharina Baülm

Batterie

Patrice Héral