Kochel 2013

Amphi

Phrases et paraphrases mozartiennes

À propos

En écho aux représentations de La Flûte Enchantée

Carine Bianco, piano, accordéon, toy piano 
Nicolas Bianco, contrebasse, guitares, saxophone, tuba 

Créé dans un théâtre populaire, La Flûte enchantée, dernier opéra de celui qui, enfant, cherchait " les notes qui s'aiment ", est une œuvre testamentaire qui prône les valeurs universelles de l'amour et la fraternité. De fait, le duo (Tamino/Pamina, Papageno/Papagena... la lumière/ l'ombre) est au coeur de l'œuvre, il nous a semblé très incitatif de reprendre cette dialectique musicale et de lui apporter notre vision. 
" J'ai souhaité aborder ce travail avec liberté et intimité comme dans mes souvenirs de jeune apprenti pianiste, lorsqu'au beau milieu d'un morceau d'un certain Mozart, je m'évadais par d'autres chemins imaginaires, non par ennui, mais par toutes ces routes multiples qu'il me proposait ". 
Nicolas Bianco

Ecoutez l'extrait