CONCERT DE LA MASTER-CLASS de UDO REINEMANN

Amphi

À propos

CONCERT DE LA MASTER-CLASS de UDO REINEMANN
CLASSE DE CHANT DU CNSMD
Lieder de Hugo Wolf

Hugo Filipp Jakob Wolf, dit Hugo Wolf, né à Windischgrätz (aujourd'hui Slovenj Gradec en Slovénie), enclave allemande en territoire slovène annexé par l'Empire d'Autriche, le 13 mars 1860 et mort à Vienne le 22 février 1903, est un compositeur autrichien d'ascendance slovène.

Wolf, digne successeur de Schubert dans l’art du lied, qu’il conçoit comme des poèmes symphoniques miniatures, porta le lied à des sommets de raffinement et de complexité jamais atteints et réussit une saisissante fusion de la poésie et de la musique dans ses presque 300 lieder.

 

Poèmes de Mörike 

Quand en 1888,  Wolf se met à composer le recueil des Lieder sur les poèmes de Mörike, le jaillissement créatif est presque volcanique – souvent plusieurs mélodies composées le même jour, les 53 titres achevés en 6 mois, et il écrit lui-même à un ami : « Encore une mélodie – elle vous rendra folle de joie … ».  Dans l’histoire de cette forme brève, particulière – rencontre entre poème et musique - qu’est la mélodie -  il y  a des « couples » importants – Schubert-Goethe, Schumann-Heine, Debussy-Verlaine…. Mais il n’y a pas d’autre exemple d’une telle concentration, dans un seul recueil, de symbiose si riche, d’une plénitude de descriptions (chevaux, tambour, cloches d’or, abeille,  l’amour charnel comme spirituel, religieux aussi) de sentiments, d’atmosphères.  Wolf insiste pour l’intituler « Poèmes de Mörike, mis-en-musique… ».  Avant d’entendre les chants, il fait réciter les poèmes.   Et son génie particulier est de transcrire, d’exprimer non seulement le « picturalisme » d’une scène, mais aussi les émotions, la condition humaine, de recréer une poésie, une beauté d’une richesse rare, en musique.

Udo Reinemann
Invité par le CNSMD et la classe de chant, Udo Reinemann est un des plus brillants interprètes du Lied. Né en Allemagne, il a reçu sa formation à l'Académie de Musique et des Beaux-Arts de Vienne et au Mozarteum de Salzbourg. Il s'est ensuite perfectionné, vocalement et artistiquement, à Paris, auprès de la célèbre soprano française Germaine Lubin, et de Pierre Bernac. A Londres, il suit l'enseignement de Otakar Kraus.

Udo Reinemann a toujours aimé transmettre sa connaissance « encyclopédique » du lied et de la mélodie et sa technique lumineuse bien sûr, mais, aussi et surtout, à travers son enseignement, partager cet esprit cueilli sur les scènes du monde.