Lemon / Cunningham / Brown

Danse

Ballet de l'Opéra de Lyon

À propos

Au programme de cette rentrée du Ballet de l’Opéra de Lyon, trois oeuvres américaines : deux reprises, l’une de Trisha Brown (Set and Reset/ Reset), l’autre de Merce Cunningham (Beach Birds) – qui, en quelque sorte, rendra hommage au chorégraphe récemment disparu – et une création mondiale (Rescuing the Princess) qui voit le retour à Lyon de Ralph Lemon.
Personnalités marquantes de la post-modern dance, ayant – en outre – étendu leur influence à la “jeune danse française“, Merce Cunningham et Trisha Brown demeurent des références incontournables de la modernité.
Tous deux privilégient le langage (le mouvement et sa mise en espace), recherchant sans cesse des univers sonores et plastiques nouveaux. Si Cunningham a révolutionné la façon de penser la danse, en la rendant indépendante de la musique, en laissant le mouvement parler de lui-même, sans le charger d’une histoire à raconter ou d’un sentiment à exprimer, explorant de multiples possibilités d’enchaînements, Trisha Brown – pour sa part – se signale par ses chorégraphies fluides qui semblent défier la pesanteur et jouer de la liberté apparente des interprètes, dynamisés par un mouvement continuellement renouvelé.
Entre ces deux phares, Ralph Lemon trace son sillage personnel. Sa danse – plus que celle de ses aînés – est nourrie d’un contenu émotionnel, interrogeant les identités, à partir des histoires de chacun : puisant dans la mémoire et le vécu, étirant sa gestuelle du minimalisme jusqu’aux extrêmes de l’énergie. A l’écoute de la vie.
Josseline Le Bourhis