Musique de chambre

Concert

CNSMD de Lyon

À propos

Musique à la cour de Frédéric le Grand

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Sonate en trio pour flûte, violon et basse de l’Offrande musicale en do mineur 

Johann Joachim Quantz (1697-1773)
Sonate pour flûte et basse continue en la majeur n° 274 

Carl Philipp Emmanuel Bach (1714-1788)
Sonate en trio pour flûte, violon et basse en ré mineur BWV 1036 

C'est la diversité stylistique de la musique allemande du début du XVIIIe siècle qui réunit ces quatre musiciennes aux parcours variés, toutes étudiantes au CNSMD de Lyon.
Anna Stavelova, flûtiste, se consacre actuellement à une recherche sur la musique à la cour de Frédéric II de Prusse. Originaire de Prague, elle poursuit sa formation auprès de Philippe Bernold et Julien Beaudiment. Lauréate de concours internationaux, elle se produit en soliste avec orchestre et en récital.
La violoniste Juliette Boirayon enrichit son parcours musical par l'étude du violon baroque avec Simon Heyerick, conjointement à sa formation en violon moderne au CNSMD dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowski. La musique de chambre est un élément essentiel de sa vie artistique et l'amène à se produire dans de nombreuses formations, notamment en trio. 
Clémence Ralincourt qui a intégré la classe de violoncelle d'Anne Gastinel, est membre du quatuor Adelys et joue régulièrement au sein de l'orchestre de Saint-Etienne. Son ouverture d'esprit la conduit aussi bien à se produire en soliste qu'à jouer la basse continue.
Enfin, la claveciniste Hélène Diot, lauréate du prix Eitel Friedrich Thom pour jeunes talents, se perfectionne auprès de Françoise Lengellé et Jean-Marc Aymes. Soliste et continuiste, elle maîtrise un répertoire allant de la musique médiévale à la musique contemporaine, avec une prédilection pour la musique baroque.

Les trois œuvres présentées lors de ce programme, révèlent différentes tendances et soulignent un tournant important de l’histoire musicale baroque. La Sonate en trio tirée de l'Offrande Musicale de Jean-Sébastien Bach représente le style baroque déclinant ; la Sonate pour flûte et basse de Johann Joachim Quantz, compositeur apparenté à l’Ecole de Berlin, marque la transition entre les styles baroques et classiques et témoigne de la fusion des grandes tendances musicales européennes (France, Allemagne et Italie). Quant à la Sonate en trio de Carl Philipp Emmanuel Bach, celle-ci contient déjà les prémices du Sturm und Drang, précurseur du romantisme. Le point commun de ces trois chef-d'œuvres ? Ils ont été influencés par le style galant alors en vogue à la cour de Frédéric II, dans les années 1740.

Distribution

Flûte

Anna Stavelova

Violon

Juliette Boirayon

Clavecin

Hélène Diot

Violoncelle

Clémence Ralincourt

CNSMD de Lyon