25e Paroles en festival

Amphi

À propos

Rencontres de conteurs en Rhône Alpes du 3 mai au 12 juin
Alors qu'il est vraisemblablement l'une des plus vieilles formes d'expression de l'histoire de l'humanité, le conte semble très jeune en tant que pratique artistique formelle. Le festival le montre depuis 25 ans en s’ouvrant aux voix venues des quatre coins du monde, en créant des synergies entre les arts de la parole et la musique, le cinéma, les arts plastiques…

LE CHEMIN DE LA TERRE PROMISE ET AUTRES CONTES YIDDISH
Mar 8 juin à 18h 30   
Ben Zimet, conteur
Maurice Delaistier, violon et guitare

Pour Ben Zimet, dire la vie du monde Yiddish, c’est nous faire rencontrer un peuple de villageois et de marchands, de chantres et de maîtres spirituels, d’amuseurs et de musiciens, de gueux et de voyous, qui tous rivalisent de malicieuses répliques et témoignent de la vitalité comme de l’incroyable humour dont est porteuse une tradition orale que la Shoah n’a pas réussi à briser.
(Dans le cadre d’un échange avec le “Festival International du Conte et de la Parole de Gorée et Dakar“

LA CHANSON DES PIERRES
Mer 9 juin à 20h30
Bruno de la Salle, conteur
Leonid Karev, piano

Poème narratif d’amour et d’espoir, chanson ou épopée contemporaine. 
Ce récit reste pourtant aux frontières du genre épique, car les vertus du héros y sont moins évidentes que dans la tradition. Le récit mêle des motifs traditionnels, merveilleux ou romanesques, issus du folklore et du patrimoine littéraire européens. La Belle au bois dormant, le Soldat de Ramuz ou encore le Grand Meaulnes sont au nombre des invités, parmi des souvenirs personnels ainsi qu’un regard sur quelques-uns des maux d’ici et d’aujourd’hui, sur un univers sonore éclectique de chants populaires français ou slaves, chansons des rues...

FATIGUE FATIGUE
Jeu 10 juin à 18h30
Luigi Rignanese, conteur
Lô Blanc, guitare
Cyril Cianciolo, flûte, chant et basse
Nicolas-Malik Saadane, claviers

Il était une fois en Italie un prince qui en pinçait pour une moins que rien paresseuse à la voix délicieuse. Il ne sait rien faire, juste prince, elle ne veut rien faire, juste chanter. Mariage impossible, par bonheur nous sommes en plein conte de fées. 
Ou plutôt en plein compte de faits, défaits par un conteur poétiquement décollé et des musiciens perchés à l’ouest de la raison. De concert, ils swing-rock-rappent pour bâtir des décors d’opéra-bouffe pour les chœurs qui rient qui pleurent.

TCHICHA
Ven 11 juin à 20h30 
Armelle Audigane, conteuse
Peppe, accordéon et violon

Les contes courent au fond des campagnes de l’Europe de l’Est, ils passent les frontières, comme si le Voyage était encore possible. La Musique improvisée et intemporelle, partagée dans l’instant, explose comme une fête, véritable défi à la froideur de notre époque. 
Le spectacle porte à une effervescence jubilatoire,  à un désordre émotionnel. Ce n’est pas parce que les tsiganes se sont arrêtés de voyager, qu’ils deviendront des gadgé. 

MAMA JONES - Opéra conte
Sam 12 juin à 15h

Agnès Chavanon, conteuse
Musique de Maurice Merle et Guy Villerd
Chorégraphie de Marielle Ferté
Mise en scène Claude-Pierre Chavanon
Patrick Charbonnier, Olivier Bost
Eric Delbouys , Eric Vagnon
Chœur d’enfants de l’école primaire Jean Giono – Lyon 8e

Récit de la vie de Mary Harry Jones, immigrée irlandaise aux Etats-Unis en
lutte contre l’injustice faite aux ouvriers et aux femmes, et pour le droit des
enfants, avec ses armes que sont l’humour et la détermination. Parcours
singulier de Mama Jones dont la ruse, l’effronterie et l’ironie lui permirent
de réussir, mais dont le combat reste toujours d’actualité...
Agnès Chavanon raconte cette histoire vraie, exemplaire, forte et drôle,
accompagnée d’un orchestre jazzy, d’une chorale d’enfants, d’une danseuse
et de la projection d’images d’archives et de photos d’enfants d’aujourd’hui.
(avec le concours de l’UNICEF).

www.amac-parole.com