Celui qui dit oui celui qui dit non

Opéra

Celui qui dit oui / celui qui dit non. (Der Jasager / Der Neinsager). 
Opéra pour les écoles, 1930. Texte de Bertolt Brecht, d'après La Chute dans la vallée, conte japonais du XVe siècle. 
En français

 

À propos

Opéra pour les écoles, 1930
Résumé de l'histoire...

Ecrit en 1930, Celui qui dit oui est la huitième collaboration entre Kurt Weill et Bertolt Brecht. Le livret est inspiré de La Chute dans la vallée, un conte japonais du XVe , XV siècle.
Dans l’histoire, “la grande coutume“ c’est de précipiter dans la vallée celui qui ne peut pas franchir une arêteétroite, située à mi-parcours d’un voyage au-delà des montagnes. Celui qui dit oui, c’est celui qui accepte qu’on le pousse ; celui qui dit non, c’est celui qui refuse... Une oeuvre didactique qui invite à la réflexion : faut-il toujours obéir aux régles d’une société féodale ?

Le compositeur
Kurt Weill (1900–1950) est un compositeur de théâtre d’origine juive, qui a fait carrière à Berlin avant de fuir le régime nazi pour Paris puis les Etats-Unis, où il termine ses jours à Broadway. Compositeur du présent, de la réalité de la vie humaine, il revendique l’écriture d’une “musique pour les masses“, facilement accessible, qui traite de problèmes simples. 
Sa période berlinoise et la fructueuse collaboration avec l’écrivain Bertolt Brecht a le plus fait pour sa popularité, dans Grandeur et décadence de la ville de Mahagonnyl’Opéra de quat’sous, Happy End, les Sept Péchés capitaux. Ses nombreuses comédies musicales américaines (Johnny Johnson, Knickebocker Holiday, Lady in the Dark, Street Scene...) ont mis longtemps avant de s’imposer en Europe, mais sont aujourd’hui reconsidérées comme une partie très riche de son oeuvre.

Distribution

Mise en scène

Richard Brunel

Costumes

Denis Charlemagne

Direction musicale

Nicholas Jenkins

Eclairages

Mathias Roche

Décors

Anouk Dell'Aiera

La Mère

Sophie Van de Woestyne

L'instituteur

Pierrick Boisseau

Orchestre, Maîtrise et Nouveau Studio de l'Opéra de Lyon