Afrique

Amphi

À propos

Du 7 au 27 janvier, l’amphi consacrera ses programmes à l’Afrique à travers plusieurs projets (résidence Stéphane Huchard : African Tribute to Blakey – concerts de Baalaké Sissoko, kora – concert de Dobet Gnahoré, chanteuse ivorienne – concert de Bebey Prince Bissongo, concert-dansant – création de "Melting Popote"…) Pendant toute la période, un décor africain et une exposition seront installés dans les espaces bas du public : l’artiste  d’origine malienne Sidiki Traoré a réalisé pour cela des peintures dans la pure tradition malienne du bogolan.

Du 7 au 27 janvier, l’amphi consacrera ses programmes à l’Afrique à travers plusieurs projets (résidence Stéphane Huchard : African Tribute to Blakey – concerts de Baalaké Sissoko, kora – concert de Dobet Gnahoré, chanteuse ivorienne – concert de Bebey Prince Bissongo, concert-dansant – création de "Melting Popote"…)
Pendant toute la période, un décor africain et une exposition seront installés dans les espaces bas du public : l’artiste  d’origine malienne Sidiki Traoré a réalisé pour cela des peintures dans la pure tradition malienne du bogolan.

 

Ballaké Sissoko

Grande figure de la musique malienne, Ballaké Sissoko est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de kora aujourd’hui. Il est plus aussi un imagineur de musique, un vrai compositeur de l’oralité. Ballaké Sissoko nous enlace de sa sonorité suave et cristalline à la fois. Porteur de traditions ancestrales, Ballaké s’impose comme un des meilleurs joueurs de la nouvelle génération en développant un style de jeu unique.

 

"Exceptionnel et magique." RFI
 
"Un grand maître de la kora." Télérama
 
"On est sous le charme dès la première minute." Guide du Routard

Ballaké Sissoko, kora invite : 

Vincent Ségal, violoncelle 
Me 16 janvier à 20h30
             
Moriba Koïta, n’goni 
Je 17 janvier 20h30 à 20h30

Télechargez le programme

 

Dobet Gnahoré - Na Afriki

Dobet Gnahoré est une révoltée. Dans ses chansons en dida, wolof sénégalais, malinké malien, xosha sud-africain, fon béninois, lingala congolais, elle dénonce le pillage de l’Afrique, ironise sur la polygamie. Elle fustige les hommes assoiffés d’argent, sourds aux cris de la nature. Dans sa manière d’être au chant et à la danse, puissante et musclée, avec une force de caractère hors du commun, DG réaffirme l’existence d’une nouvelle génération de chanteuses africaines engagées contre « l’afropessimisme »

« Bouillonnante, regard habité, corps possédé par le rythme : Dobet Gnahoré possède sur scène une présence conquérante. » Le Monde

Dobet Gnahoré, chant/percussions
Colin Laroche de Féline, guitare/chant
Nabil Mehrezi, basse/chant
Boris Tchango, batterie/percussions

Téléchargez le programme

Le site :
http://dobetgnahore.com/index2.php?page=news

 

Bebey Prince Bissongo

Bebey Prince Bissongo est l’héritier d’une famille de musiciens du Burkina-Faso.
Enracinées dans les sonorités et les rythmes burkinabè, Bebey nous fait découvrir une nouvelle facette de la musique africaine moderne toute en fulgurances jazz, rugosités pop-rock et hypnoses afro-beat. Ce subtil mélange ravira les danseurs endiablés et les mélomanes avides de découvertes. Alors rangez vos étiquettes et dressez l’oreille !

 

Bebey Prince Bissongo, guitare, voix
Guillaume Antonicelli, basse
Guillaume Lavergne, clavier, voix
Renaud Burdin, batterie, percussions, voix
Thierry Beaucoup, saxophone soprano, alto, voix
François Rigaldiès, saxophone, voix
Boureima Kienou, percussions, voix

Téléchargez le programme

Le site :
http://www.myspace.com/bebeyprince

Les extraits :
http://www.rhinojazz.com/Bebey-Prince-Bissongo-Burkina-Faso.html