Les Paladins

Opéra

Jean-Philippe Rameau

Comédie lyrique en trois actes, 1760
Livret attribué à Duplat de Monticourt

En français

À propos

Une oeuvre incroyablement belle.*

Un château, un tuteur jaloux qui veut épouser sa jeune pupille amoureuse d’un jeune homme, un geôlier, une troupe de comédiens, une fée, des transformations magiques... : ce sont Les Paladins composés par Rameau à 77 ans. Avec cette comédie lyrique, le vieux maître, presque au terme de son parcours, fait la démonstration “dans toute son ampleur, de l’essence de son art et de l’étendue de son talent.” Avec une énergie et une liberté souveraines, Rameau mélange les genres, travaille dans le composite et s’approprie, pour les détourner avec génie et humour, les lieux communs de l’opéra français : la pastorale, la tempête, les démons et les furies, la déclaration d’amour, le grand air tragique...
*William Christie

Distribution

Mise en espace

Hervieu Dominique Montalvo José

Nérine

Danielle de Niese , soprano

Orcan

João Fernandes , basse

Atis

Anders J. Dahlin , haute contre

Argie

Katia Velletaz , soprano

La Fée Manto

Emiliano Gonzalez-Toro , haute-contre

Anselme

Matthieu Lécroart , basse

Orchestre et choeur, Les Arts Florissants

Un Paladin

Jeffrey Thompson , haute-contre