Les Contes d'Hoffmann

Opéra

Jacques Offenbach

Opéra-comique fantastique, 1881
Livret de Jules Barbier
Version basée sur la coédition Michaël Kaye / Jean-Christophe Keck éditée par Scott et Boosey & Hawkes

Coproduction Opéra de Lausanne, Opéra national de Bordeaux, Opéra de Marseille

En français 

À propos

Trois femmes dans la même femme ! Trois âmes dans une seule âme !

Les amours d’Hoffmann racontées par lui-même : trois masques de l’amour : Olympia, la poupée mécanique qui se brise après de folles vocalises ; Antonia, la prima donna, qui meurt de chanter ; Giulietta, la putain de luxe qui vole à Hoffmann son ombre.

Quatre masques maléfiques : le conseiller Lindorf, Coppélius, le docteur Miracle et Dapertutto.

Un seul héros, Hoffmann au milieu d’un jeu de miroirs où son désir se reflète en mille histoires.

“Messieurs, on va lever le rideau !”

Distribution

Lumières

Joël Adam

Vidéo

Charles Carcopino

Costumière

Donate Marchand

Direction musicale

Marc Minkowski

Mise en scène et costumes

Laurent Pelly

Chorégraphie

Laura Scozzi

Décors

Chantal Thomas

Nouvelle version des dialogues et dramaturgie

Agathe Mélinand

Olympia, Antonia, Giulietta, Stella

Mireille Delunsch , soprano

Lindorf, Coppelius, Dr Miracle, Dapertutto

Laurent Naouri , baryton

Orchestre et Choeurs de l'Opéra de Lyon

Hermann, Peter Schlemil

Jérôme Varnier , basse

Hoffmann

Sergei Khomov , ténor

Crespel

Brian Bannatyne Scott , basse

La Muse, Nicklausse

Anna Bonitatibus , mezzo-soprano

Andrès, Cochenille, Frantz, Pitichinaccio

Jean-Paul Fouchécourt , ténor

Spalanzani

Christophe Mortagne , ténor

Maître Luther

Nicolas Testé , basse

La Mère

Anne Salvan , mezzo-soprano