Jeux de dames

Danse

À propos

La création, c’est celle de Sasha Waltz pour le Ballet de l’Opéra de Lyon pour la soirée “Fugue à trois“.
La transmission, ce sont les pièces d’Anne Teresa de Keersmaeker et de Maguy Marin, Die Grosse Fuge et Grosse Fugue, qui entrent au répertoire de la compagnie.
L’accueil, c’est la présence simultanée de Sasha Waltz & Guests, pour Impromptus, de la compagnie Maguy Marin avec Umwelt et des chorégraphes-interprètes, Anne Teresa de Keersmaeker en solo et Maguy Marin en duo avec Denis Mariotte.
Le tout est un Festival de danse de huit jours. 
Deux espaces reçoivent le public pour un événement d’exception : trois grandes personnalités de la danse d’aujourd’hui réunies sous la transparence de la coupole lyonnaise. 
 

Groosland

Répertoire
Pièce pour 20 danseurs / Durée : 30'

Grosse Fugue 

Entrée au répertoire
Pièce pour 4 danseuses / Durée : 19'

Die Grosse Fuge

Entrée au répertoire
Pièce pour 8 danseurs / Durée : 18'

Fantasie

Entrée au répertoire
Pièce pour 7 danseurs / Durée : 20'

Ça quand même 

Spectacle invité
Pièce pour 2 danseurs / Durée : 30'

Umwelt

Pièce pour 9 interprètes / Durée : 1h

En coproduction avec le Théâtre de la ville, la Maison de la danse de Lyon, le Toboggan de Décines et le Centre chorégraphique national de Rilleux-la-Pape

Impromptus

Spectacle invité
Pièce pour 7 danseurs / Durée : 1h30

Sasha Waltz & Guests en coproduction avec la Schaubüne am Lehniner Platz
Coproduction Teatro communale di Ferrara

Once 

Spectacle invité

Production Rosas & De Munt / La Monnaie
Coproduction : Léonard de Vinci / Opéra de Rouen

 

Groosland

Musique

Jean-Sébastien Bach

Costumes

Monserrat Casanova

Lumières

Jan Hofstra

Grosse fugue

Costumes

Chantal Cloupet

Lumières

François Renard

Musique

Ludwig van Beethoven

Die Grosse Fuge

Chorégraphie

Anne Teresa De Keersmaeker

Musique

Ludwig van Beethoven

Mise en scène

Jean-Luc Ducourt

Scénographie et lumières

Jan Joris Lamers

Costumes

Ann Weckx

Fantasie

Costumes

Christine Birkle

Piano

Aglaia Bätzner

Piano

Cristina Marton

Lumières

Martin Hauk

Mise en scène et chorégraphie

Sasha Waltz

Ça quand même

Photographies

Laurence Danière

Conception, mouvement, musique, mise en scène, texte, interprétation

Denis Mariotte

Lumières

François Renard

Umwelt

Ulises Alvarez

Annabelle Bonnéry

Teresa Cunha

Reno Golo

Denis Mariotte / Vincent Weber Cathy Polo

François Renard

Ennio Sammarco

Jeanne Vallauri

Lumières

Alexandre Béneteaud

Costumes

Cathy Ray

Impromptus

Danse et chorégraphie

Maria Marta Colusi

Danse et chorégraphie

Clémentine Deluy

Danse et chorégraphie

Juan Cruz Diaz De Garaio Esnaola

Danse et chorégraphie

Luc Dunberry

Danse et chorégraphie

Michal Mualem

Danse et chorégraphie

Claudia De Serpa Soares

Danse et chorégraphie

Xuan Shi

Costumes

Christine Birkle

Lumières

Martin Hauk

Piano

Cristina Marton

Chant

Ruth Sandhoff

Dramaturgie

Jochen Sandig

Scénographie

Thomas Schenk

Musique

Franz Schubert

Once

Musique

Joan Baez

Assistante à la chorégraphie

Marion Ballester

Son

Alexandre Fostier

Costumes

Anke Loh

Image

Aliocha Van der Avoort