Eva

Danse

Spectacle invité / Eva Yerbabuena

À propos

Eva se souvient de ses amours, passionnel et maternel, évoque sa vie de solitude et de folie. La Yerbabuena, issue de la nouvelle génération flamenca, débarrasse le genre de toute fioriture racoleuse : dans un style sobre et intègre, elle brûle d'une flamme très pure. Les volutes déroulées par ses bras et ses mains deviennent calligraphies dans l'espace, ses cambrés renversés dessinent des courbes incandescentes, l'extrême virtuosité crépitante de son "zapateado" se fait rythme percussif, relayé par les guitares et les autres instruments d'une musique vibrante jouée en direct. Un chant rauque s'élève avec ferveur.
"On ne danse pas pour danser, mais pour raconter des choses, même si le flamenco ne nécessite pas de fil narratif, car il est expressif en lui-même... Je cherche à dire ce côté rebelle, caché au fond de moi, et qui parvient à la lumière à travers mon corps en mouvement."*
Eva se souvient de ses amours, passionnel et maternel, évoque sa vie de solitude et de folie. La Yerbabuena, issue de la nouvelle génération flamenca, débarrasse le genre de toute fioriture racoleuse : dans un style sobre et intègre, elle brûle d'une flamme très pure. Les volutes déroulées par ses bras et ses mains deviennent calligraphies dans l'espace, ses cambrés renversés dessinent des courbes incandescentes, l'extrême virtuosité crépitante de son "zapateado" se fait rythme percussif, relayé par les guitares et les autres instruments d'une musique vibrante jouée en direct. Un chant rauque s'élève avec ferveur.
* Eva Yerbabuena