Inde

Amphi

Kerala 2004

À propos

Les Ateliers d'ethnomusicologie de Genève organisent Kerala 2004, un festival qui présente un vaste panorama des expressions artistiques du Kerala, province du sud de l'Inde. 

FILM

Les Dieux ne meurent jamais de Laurent Aubert

> Me 6 et je 7 octobre, 18h

Entrée libre

Durée : 50'

De 1998 à 2003, Laurent Aubert, et Johnathan Watts, photographe, ont séjourné à plusieurs reprises au Kerala, à la découverte des traditions artistiques et religieuses de cette région. Le Kerala, appelé également Terre des Dieux, abrite depuis longtemps des traditions qui mettent en scène dieux et autres héros. Le fameux théâtre Kathakali est sans doute le plus connu et a fait le tour du monde. Mais aux sources de cet art spectaculaire se trouvent d'autres expressions, dont la diffusion se limite à quelques villages. Il en est ainsi du Tirayâttam, la "danse de la splendeur", sujet du film.
 

 

 

CONFERENCE

>Je 7 octobre, 19h

Entrée libre

Présentation des spectacles Kerala par Fabrice Contri, ethnomusicologue.
 

 

PAVAKATHAKALI (MARIONNETTES)

> Je 7 octobre, 20h30

Tarifs : 15e, Pass'plus 13,50e, jeunes 8e

Le théâtre Kathakali du Kerala est assez connu en Occident. Le Pavakathakali en est la version miniature, présentée par de splendides marionnettes à gaine. Reproduisant l'esthétique des personnages du théâtre humain, elles y ajoutent la magie d'une manipulation très vive et dynamique, se développant à la lumière d'une grande lampe à huile qui contribue à l'aspect féerique du spectacle.
 

 

 

MOHINIATTAM (DANSE CLASSIQUE)

> Ve 8 octobre, 20h30

Tarifs : 15e, Pass'plus 13,50e, jeunes 8e

Le Mohiniattam est la danse féminine du Kerala par excellence. La symbolique des gestes et des postures occupe une place prépondérante, et les expressions du visage, notamment des yeux, sont d'une rare intensité.
 

 

TEYYAM (RITUEL DANSE DU MALABAR)

> Sa 9 octobre, 20h30

Tarifs : 15e, Pass'plus 13,50e, jeunes 8e

Le Teyyam est un rituel dansé qui a lieu chaque année au nord du Kerala. Son but est d'attirer la présence bénéfique des dieux, des héros et des ancêtres. Les danseurs évoluent aux sons des percussions, parés de coiffes, maquillages et costumes somptueux.