Pierre et le Loup

Amphi

À propos

Proposé par le CNR de Lyon
Conte musical de Serge Prokofievpour enfants (op.67), 1936
"Un beau matin Pierre ouvrit la porte du jardin et s’en alla dans les prés verts.Ainsi débute le conte le plus célèbre de l'histoire de la musique, qui raconte comment Pierre, petit garçon désobéissant mais courageux, réussit à capturer un loup, aidé de ses amis l'oiseau, le canard et le chat. « Serge Prokofiev réalisa cette partition symphonique en 1936 alors qu'il avait écrit l'année précédente ses Douze Pièces de piano pour enfants (op. 65) et travaillait déjà aux Trois Chants d'enfants (op. 68), qu'il terminerait en 1939. C'est assez dire quelles étaient ses préoccupations pédagogiques. Ici, cependant, le propos didactique – faire connaître à de jeunes auditeurs les principaux instruments de l'orchestre – ne stérilise en rien l'imagination musicale, ni n'affaiblit la spontanéité, toute poétique, des thèmes attachés aux différents personnages de ce ""conte musical"" qu'est Pierre et le Loup. C'est bien cette qualité de poésie qui assure le succès persistant de l'œuvre. (...)Il convient de préciser à quels instruments – à quels timbres spécifiques de l'orchestre – s'associent les protagonistes : Petit-Pierre, le héros, aux cordes (thème mélodico-rythmique d'une ingénue vivacité) ; l'Oiseau à la flûte ; le Canard au hautbois ; le Grand-Père au basson ; le Chat à la clarinette – tous musicalement ""personnalisés"" dans leur caractère et leur comportement : la bougonnerie du Grand-Père, la fourberie du Chat, ou la couardise du canard. Enfin, le Loup : les cors grondent et menacent, – tandis qu'après la capture par Petit-Pierre du méchant animal, les timbales ponctuent l'arrivée, bien tardive de chasseurs moins courageux que le jeune intrépide...» Dictionnaire de la musique symphonique, Fayard"

Orchestre du CNR de Lyon