Algérie

Amphi

Hawzi, musique classique Algérienne

À propos

"Les ""youyous"" d'enthousiasme lancés dans les occasions heureuses par les femmes d'Algérie sont l'éclatante manifestation d'une joie soudaine, intense et débordante, d'un appel impérieux à une communion s'apparentant à un rite. Ils viennent à l'envi ponctuer les concerts publics ou privés (ceux donnés dans les familles lors de cérémonies festives, à l'occasion des mariages et des circoncisions). On voit là que les Algériens aiment intensément la fête, comme ils apprécient la bonne chair et les plaisirs de la plage. L'Algérien veut être libre et il sait le clamer fort, la tête haute. Et être libre c'est pouvoir jouir de la vie, pleinement et en toute circonstance. Et la musique bien sûr y joue un rôle prépondérant.Relisons Noces à Tipasa : ""Au printemps, Tipasa est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l'odeur des absinthes, la mer cuirassée d'argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierre. (... ) Nous arrivons par le village qui s'ouvre déjà sur la baie. Nous entrons dans un monde jaune et bleu où nous accueille le soupir odorant et âcre de la terre d'été d'Algérie""... Albert Camus a magnifiquement su exprimer dans cette oeuvre de jeunesse la saisissante beauté de paysages d'allure mythologique et la sensualité d'un certain mode de vie sur ce bord béni de la Méditerranée, que les habitants des côtes fréquentent toujours par milliers, entre amis ou en famille, le corps revêtu du minimum requis selon les normes occidentales. On peut toujours voir des plages bondées où les mots d'ordre des censeurs n'ont pas cours et cela est réjouissant. "

Orchestre Arabo-Andalou Istikhlal

Distribution

Tar

Farid Kheznadji