James Farncombe

James Farncombe

À l’opéra : Jenůfa (Janáček) à l’Opéra d’Amsterdam, Street Scene (Weill) au Teatro Real de Madrid, Francesca Da Rimini (Zandonai) à l’Opéra national du Rhin), Alcina (Haendel) au Bolchoï de Moscou, Miranda (d’après Purcell) à l’Opéra Comique, Le Barbier de Séville (Rossini) à Glyndebourne, Les Noces de Figaro (Mozart) avec Opera North, Pelléas et Mélisande (Debussy) à l’Opéra national de Norvège, Le Vin Herbé (Martin) au Staatsoper de Berlin, Ariodante (Haendel) au Scottish Opera, Ariane à Naxos (R. Strauss), Pelléas et Mélisande, Alcina et Trauernacht (d’après Bach) au Festival d’Aix-en- Provence) ; Benjamin, Dernière Nuit (Tabachnik) à l’Opéra de Lyon.
Au théâtre : When We Have Sufficiently Tortured Each Other (Crimp) ; Macbeth (Shakespeare) ; The Ladykillers (Linehan) ; People, Places & Things (Macmillan, en tournée au Royaume-Uni, spectacle nominé aux Olivier awards pour les meilleures lumières) ; La Nuit des rois (Shakespeare), The Plough and the Stars (O’Casey) et Man and Superman (Shaw) au National Théâtre ; Richard II (Shakespeare) à l’Almeida Theatre ; Yerma (Lorca) à Park Avenue Armory (New York) ; Mesure pour Mesure (Shakespeare) au Young Vic ; White Devil (Webster), A Mad World My Masters (Middleton) avec la Royal Shakespeare Company ; La Tempête et Henry IV (Shakespeare) à St. Ann’s Warehouse ; Jules Cesar (Shakespeare) à Donmar Warehouse ; Anatomy of a Suicide (Birch) au Royal Court Theatre de Londres ; La Duchesse d’Almalfi (Webster) au Old Vic ; The Dresser (Harwood) au Duke of York’s Theatre (Westminster) ; Ibsen Huis (Stone) et Les Bonnes (Genet) avec la compagnie Toneelgroep Amsterdam, etc.